Le Faux Rhum de Methos


 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 HL / Cross Over - « Serial TV » [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pitchoune
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2062

MessageSujet: HL / Cross Over - « Serial TV » [En cours]   Ven 21 Mar - 12:46

« Serial TV »
HL / X-Over




J'amorce un petit retour du défi d’écriture de Septembre 2009 sur les cross-over. Pourquoi se limiter à 3 séries alors qu'il y a plein de possibilités? Alors voilà, moi je me suis lancée, si ça vous dit de poursuivre l'aventure ici, vous êtes  les bienvenus.

Je vous rappelles les règles, mais vous pouvez prendre quelques libertés bien sûr^^
- Un OS d'une page maxi sur n'importe qu'elle série.
- La présence de Methos n'est plus obligatoire, mais celle d'un des personnages d'HL oui. Maintenant vous pouvez rajouter d’autres personnages mais pensez qu’une page, c’est court !
- Donc, pas de roman, pas de description intempestive, juste une idée, un moment volé, un rêve, une rencontre, un dialogue, ou un souvenir… bref tout ce que vous voulez tant que les univers se croisent.

A vos claviers, je me lance !!!!


Dernière édition par Pitchoune le Ven 4 Avr - 12:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://tessa1256.skyrock.com/
Pitchoune
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2062

MessageSujet: Re: HL / Cross Over - « Serial TV » [En cours]   Ven 21 Mar - 12:48

Highlander / Dexter
« Prémonition »


Cinq mille ans qu’il vivait. Cinq mille ans qu’il survivait, parfois en se battant, souvent en fuyant. Son instinct de survie avait toujours était de bon conseil jusqu’à ce moment-là. Ce moment où ce mortel avait surgit de nulle part pour lui planter une seringue dans le cou avant de vider le contenu dans son sang. Il avait bien essayé de lutter, mais très vite ses jambes ne le portèrent plus et il s’affaissa au sol en même temps que ses paupières se refermèrent sur yeux.
Le réveil fut d’autant plus brutal lorsqu’il réalisa que sa vie allait s’achever ainsi, terrassé par un mortel, même pas guetteur, un simple mortel ignorant les secrets de son existence. Et cet homme avait tout prévu, tout prémédité, il savait ce qu’il faisait et ce dans le moindre détail.
Il avait froid. Non seulement la pièce était frigorifiée, mais en plus, son tortionnaire lui avait ôté ses vêtements. Il était allongé sur une table, solidement attaché à celle-ci par des mètres de larges films plastiques transparents sur ses jambes, son bassin et ses épaules. Il tenta bien de gigoter mais ça lui était bien impossible. Il ne pouvait pas non plus parler, un large morceau de tissu lui obstruait les cordes vocales. Et pour être sûr qu’il ne parvienne pas à crier, un énorme morceau de scotch retenait ses lèvres serrées. Toute la pièce avait été entièrement recouverte de longs astique, surement pour ne laisser aucune trace à la police. Un projecteur suspendu au-dessus de lui était allumé, l’empêchant de voir quoi que se soit. Impossible d’imaginer où il se trouvait : un laboratoire, un congélateur, un entrepôt ? Il put juste distinguer que la salle était vide, mis à part un chariot non loin de lui, mais dont son contenu ne laissait présager rien de bon : scalpel, couteau, marteau, hache, scie… Le ronronnement de la tronçonneuse retentit dans la salle et le mortel s’approcha de lui éteignant son engin. Il était plus ou moins châtain, les yeux bleus cachés par un casque pour éviter toutes éclaboussures. Il portait un tablier de boucher et des gants en latex de chirurgien. Il afficha un sourire carnassier quand il constata que Methos s’était réveillé.

- « Adam Pierson, tueur en série. Arme de prédilection : l’épée pour décapiter ses victimes. Motif : aucun, au hasard selon ses impulsions meurtrières. Jamais assez de preuves pour la police… mais bien assez pour moi. Adam Pierson, je vais mettre fin à  votre règne. »

Il rabaissa la visière de son casque devant son visage, enclencha le moteur de sa tronçonneuse et s’approcha du cou de sa victime. Methos gesticula, s’agita, remua tout ce qu’il pu… en vain. Il ne voulait pas finir ainsi. Mais déjà il sentit chaque maillon de la chaine s’enfoncer dans son cou et peu à peu la vie le quitter. Sa tête bascula en arrière, et une fois totalement détachée du reste du corps, elle vint tomber au sol et roula encore quelques centimètres pour s’arrêter aux pieds de ce mortel, qui avait préalablement mis des charlottes de pieds. Puis il continua son périple en s’attaquant aux autres parties du corps, les membres inférieurs, les membres supérieurs, le buste… Il débrancha son engin mécanique pour préférer des outils manuels pour finir le boulot. Il nettoya derrière lui, vérifiant qu’il n’y avait aucune trace de son passage, ni goute de sang, ni papier de bonbon mentholé qu’il suçait constamment. Il traina son lourd sac, unique témoin de son forfait d’aujourd’hui et le balança dans le coffre d’une voiture, puis du coffre à la soute d’un bateau et enfin du bateau à la mer, dans la profondeur des eaux où personne ne viendrait le déranger en ces lieux. Il réenclencha le moteur. Un tel bruit réveillerait un mort !

Methos rouvrit les yeux. Cet article était terrifiant. « Brillant expert scientifique du service médico-légal de la police de Miami, Dexter Morgan était un spécialisé dans l'analyse de prélèvements sanguins. Pourtant il cachait un terrible secret : c’était également tueur en série. Un serial killer pas comme les autres, avec sa propre vision de la justice, celle de punir tous ceux qui passaient au travers des filets de la justice. »

Methos leva les yeux en l’air. Son instinct de survie ne lui avait jamais fait défaut et là, il eut peur, peur d’un rêve prémonitoire, peur que sa mort ne soit anticipée. Il défit sa ceinture, se leva d’un bond et malgré les contestations des autres passagers se rua jusqu’à la porte d’embarcation pour descendre de cet avion et surtout éviter Miami jusqu’à la fin du siècle.

Fin.
Revenir en haut Aller en bas
http://tessa1256.skyrock.com/
Atalante
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2761

MessageSujet: Re: HL / Cross Over - « Serial TV » [En cours]   Sam 22 Mar - 13:05



T'as pas honte de faire des frayeurs pareilles ! J'ai crû que l'allait avoir une attaque !
En tout cas bravo, l'effet était très réussi. J'y ai cru jusqu'au bout. Surtout que j'ai pas trop fait attention au titre  Wink 
A postériori, il annonce un peu la couleur.

 

_______________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Pitchoune
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2062

MessageSujet: Re: HL / Cross Over - « Serial TV » [En cours]   Lun 24 Mar - 11:52

LOL effectivement !! C'est vrai que c'est un côté un peu sadique, mais pour te surprendre, faudra vraiment que je finisse par le tuer car tu vas te douter de la chute maintenant !!

Sinon, moi je me cantonne à une page max pour ces OS, juste pour une raison de publication sur le site de Fred. MAintenant si tu veux te lancer toi aussi, tu peux prendre des libertés avec ça. Le défi est terminé alors la taille, les perso où autres ça n'est plus très important, c'est juste un prétexte.
Revenir en haut Aller en bas
http://tessa1256.skyrock.com/
Atalante
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2761

MessageSujet: Re: HL / Cross Over - « Serial TV » [En cours]   Lun 24 Mar - 18:13

faudra vraiment que je finisse par le tuer car tu vas te douter de la chute maintenant !! a écrit:
Ben voyons !  Evil or Very Mad 

_______________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Pitchoune
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2062

MessageSujet: Re: HL / Cross Over - « Serial TV » [En cours]   Sam 29 Mar - 13:01

Highlander / Bones
« L’affaire Macleod »



C’était une belle journée ensoleillée qui s’annonçait. Pourtant en lisant son courrier, Duncan sut qu’elle ne le resterait pas pour longtemps. Il enfila sa veste, sauta dans sa voiture et passa prendre Methos au passage. Celui-ci ne se fit pas prier pour une petite balade. Mais quand ils passèrent la frontière, Methos s’inquiéta soudainement de leur destination. Mais en guise de réponse il n’eut droit qu’à une enveloppe, qu’il ouvrit pour la lire.

- « Ils ont exhumé le corps de Connor. » Déclara simplement Duncan.
- « Pourquoi ? » Methos.
- « Parce qu’ils recherchent des preuves prouvant que je l’ai tué. » Duncan.
- « Mais tu l’as tué. » Lui rappela Methos.
- « Merci de me le rappeler. Le problème c’est que des anthropologues vont l’examiner. » Duncan un poil inquiet.
- « T’as peur qu’ils prouvent que tu n’es pas son cousin ? » Methos en soulevant les sourcils.
- « J’avais peur qu’ils analysent l’âge de ses ossements, mais je crois que ton hypothèse est bien plus effrayante. » Réalisa alors Duncan.
- « T’inquiète pas, ils n’en déduiront pas qu’il avait quatre cents cinquante ans. Notre corps se régénère entièrement à chaque mort. Alors au pire, ils penseront qu’il n’avait que quelques mois. » Methos en dédramatisant la situation.
- « C’est vachement plus rassurant ! » Duncan.
- « Ce sont des scientifiques, ils vont recommencer leurs tests encore et encore. Et quand ils en auront marre de trouver toujours les mêmes inexplicables résultats, ils classeront l’affaire. » Methos, avachit dans son siège. « Au fait, pourquoi je suis là moi ? »
- « T’es mon avocat. » L’informa Duncan.
- « C’est gentil de prévenir. » Methos.

Ils arrivèrent à destination. Après avoir passé le poste de gardes, ils furent autorisés à pénétrer à l’intérieur de l’institut Jefferson. Duncan se gara et descendit, rapidement imité de Methos. Ils arrivèrent dans le bâtiment central où, apparement, toute une équipe s’affairait autour d’ossements. Ils gravirent les quelques marches et le détecteur de présence s’enclencha faisant retentir une alarme. Ils se retournèrent tous et l’agent Booth pointa son arme vers les intrus. Les immortels levèrent immédiatement les mains au ciel.

- « Duncan Macleod. J’ai RDV. » Précisa-t-il.
- « Oh… L’affaire Macleod… » Lâcha l’agent du FBI.

Les fouines se détendirent examinant les deux intrus devant eux. Si Zack et Hodgins ne s’attardèrent pas sur les individus, les filles quant-à elles analysèrent les deux hommes sous toutes les coutures, les dévisageant amoureusement du regard.

- « Pas de bague. » Remarqua Angela. « Vous êtes gay ? » Demanda-t-elle à Macleod.
- « Qu’est-ce qu’il vous fait penser ça ? » Duncan un poil offusqué par la question.
- « Brokeback Montain. J’ai besoin de savoir. » Angela.
- « Pas gay. » Répondit simplement Duncan.
- « Oh… dommage ! » Angéla aussi déçue que le reste de la gente féminine.
- « Parce que vous êtes un homme ? » Duncan sans comprendre la réponse.
- « Parce que sortir ensemble risquerait de compromettre les preuves. » Précisa Brennan.
- « Moi, je ne suis que son avocat. Et je suis libre ce soir. » Intervint alors Methos.
- « Voilà qui est autrement plus réjouissant. » Camille en affichant un sourire intéressé.
- « Quoi !? » Methos en voyant les yeux noirs de Macleod se poser sur lui.
- « Je me demande pourquoi je t’ai emmené… » Duncan songeant au reste de la journée.


Fin.
Revenir en haut Aller en bas
http://tessa1256.skyrock.com/
Atalante
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2761

MessageSujet: Re: HL / Cross Over - « Serial TV » [En cours]   Dim 30 Mar - 11:05

Mignon.

Mais deux bémol :
- Seacouver et l'institut Jefferson se trouvent dans le même pays. Quelle frontière doivent-ils traverser.
- Je pense pas que Booth les auraient convoqués à l'institut mais plutôt au FBI.

Un crossover HL/Bones peut avoir un très grand potentiel ! Faudrait que je vois ça  Wink

_______________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Pitchoune
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2062

MessageSujet: Re: HL / Cross Over - « Serial TV » [En cours]   Mar 1 Avr - 15:27

Oui je pense aussi qu'il y a un certain potentiel surtout au niveau des questions scientifiques, il y aurait différentes pistes à suivre...

Pour Seacouver, cette ville n'existe pas, si ce n'est dans l'esprit des fans. En fait, ça correspond à Vancouver. Mais franchement de mémoire, je pense que j'ai dû imaginer que MAc et Methos était à NY comme dans le 4e film....
Et pour Booth, je pense que j'ai dû voir un épisode avec un pseudo interrogatoire à l'institut... du coup je m'en suis inspiré ! MAis tu as tout à fait raison, dans une véritable histoire, je ne l'aurais probablement pas tourné ainsi.

Mais je te remercie de prendre le temps de me lire ^^ A vendredi....
Revenir en haut Aller en bas
http://tessa1256.skyrock.com/
Atalante
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2761

MessageSujet: Re: HL / Cross Over - « Serial TV » [En cours]   Mar 1 Avr - 20:38

En fait Seacouver est un mélange de Vancouver et de Seattle, il me semble. C'est vrai que je l'ai toujours située au USA.

En fait, ça correspond à Vancouver. Mais franchement de mémoire, je pense que j'ai dû imaginer que MAc et Methos était à NY comme dans le 4e film.... a écrit:
Et l'institut Jefferson est à Washington, donc pas de frontière  Wink 

_______________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Pitchoune
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2062

MessageSujet: Re: HL / Cross Over - « Serial TV » [En cours]   Ven 4 Avr - 12:37

Atalante :
Citation :
Et l'institut Jefferson est à Washington, donc pas de frontière  Wink
LOL ! Ben je sais pas à quoi j'ai du penser en écrivant ça.... Parce que s'ils partait du Canada, il y aurait plusieurs frontières... bref, peut-être pour souligner que le trajet était long... ou je ne sais plus pourquoi. Faudra que je rectifie ça à l'ocas !!

Note :
Bon nouvel OS, qui ne va peut-être pas plaire à tout le monde mais la tentation était trop grande !!


Highlander / Torchwood
« Immortalités »

Il était épuisé et à bout de souffle. Il se laissa retomber lourdement sur le matelas afin de reprendre ses esprits. Encore quelques secondes de plénitude pour profiter des dernières sensations de bienêtre et une voix à côté de lui le fit sortir de ses pensées.

- « Wahou… c’était génial ! Où as-tu appris tout ca ? » Jack.
- « Dans le passé. Et toi ? » Methos.
- « Dans le futur. » Jack.

La réponse l’intrigua suffisamment pour le faire se retourner vers son partenaire et lui adresser un regard rempli d’interrogation.

- « Je voyage dans le temps. » Précisa Jack.
- « Je suis immortel. » Lui dévoila à sont tour Methos.
- « Hé ! Moi aussi je suis immortel ! » Se réjouit Jack.

Methos se rallongea sur le dos, les mains derrière la tête, n’observant que le plafond sans prêter attention à son amant.

- « Non, ça c’est impossible. » Methos.
- « Je ne peux pas mourir. » Certifia Jack.
- « Pas de buzz, pas d’épée, pas de quickening. T’es pas un immortel. » En conclu Methos.
- « Ok, je suis juste un type incapable de mourir mais qui vieillit à vu d’œil ! » Lâcha Jack.
- « Tu vas avoir des cheveux blancs ? » Methos en le regardant sous un autre œil.
- « Quoi tu ne vieillis pas toi ? » Jack.
- « Toujours le même corps de rêve depuis cinq milles ans. » Se vanta alors Methos.
- « Je vais vieillir, perdre mes cheveux, gagner des rides, et je n’arriverais probablement pas perdre les kilos pris lors de ma grossesse. Dieu, que monde est injuste ! » Se lamanta Jack.
- « Tu peux tomber enceinte ? » Methos en soulevant les sourcils.
- « Tu n’as jamais eu d’enfant ? » Jack surpris.
- « Les immortels sont stériles. » Lui confia Methos.
- « Alors t’avais raison, je ne suis pas immortel. » Reconnu Jack.
- « Comment est-ce possible ? » Methos sans abdiquer sur la grossesse.
- « Organisme génétiquement modifié. Je viens du futur, tu te souviens ? » Rappela Jack.
- « Non je ne me souviens pas, puisque j’ai vécu dans le passé et qu’aujourd’hui on est dans le présent ! » S’indigna Methos.
- « Ça te dirais de voir l’avenir ? » Lui proposa alors Jack.
- « Porche ou lointain ? » Methos.
- « Le cinquante et unième siècle. » Jack.
- « Oh… Ne vaudrait-il pas mieux vivre les avancées techniques quand elles se présenteront ? » Methos dans un élan de sagesse.
- « T’as peur ? » Lui demanda Jack.
- « … D’être déçu, oui ! » Avoua Methos.
- « Je vois… mais tu devrais davantage t’inquiéter de ton avenir immédiat, car je ne réponds plus de moi quand j’ai un gars aussi sexy et aussi dévêtu que toi dans mon lit. » Jack en affichant un sourire carnassier.
- « Pour ça, je te fais confiance… » Methos en lui rendant son sourire.

Methos n’eut pas le temps de finir sa phrase que déjà ses lèvres étaient emprisonnées par celles de Jack. Et sans plus attendre, le Capitaine prit les choses en mains, bien décidé à impressionner son immortel préféré.

Fin.
Revenir en haut Aller en bas
http://tessa1256.skyrock.com/
Atalante
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2761

MessageSujet: Re: HL / Cross Over - « Serial TV » [En cours]   Dim 6 Avr - 12:08

C'est mignon et tu sais que perso ça me dérange pas du tout comme récit.

Citation :
« Porche ou lointain ? » Methos.
Perso, Ferrari  lol!

_______________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Pitchoune
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2062

MessageSujet: Re: HL / Cross Over - « Serial TV » [En cours]   Sam 12 Avr - 16:44

Highlander / Docteur Who
« Infinie connaissance… ou presque ! »


Il venait de sauver le monde et une fois de plus, il se retrouvait seul. Inexorablement seul à déambuler les rues de cette planète qu’il affectionnait tant. Il était perdu dans ses pensées, prêt à retrouver la direction de la cabine téléphonique quand des éclairs éclatèrent sans l’ombre d’un nuage. Il respira à pleins poumons, mais ça n’avait rien d’une perturbation atmosphérique. Il se passait quelque chose d’inhabituel… d’inhumain. Cette pensée le sortit de sa morosité. Il allait avoir de l’action et il pourrait courir. Il adorait courir, et il ne fut pas déçu ! Au détour de cette ruelle, il vit un homme à terre, foudroyé par les lesdits éclairs. Il n’était pas mort bien que le climat s’acharnait sur lui. Il essayait de fuir un corps sans tête, mais surtout un autre mort qui revenait à la vie et se dirigeait vers lui en faisant tournoyer son épée au-dessus de sa tête. Il s’interposa. C’était la seule chose sensée à faire pour découvrir cette race d’alien sur Terre.

- « Sortez de là. Je ne veux que la tête de Methos. »
- « Je ne suis pas armé. Et vous êtes ? » Le docteur.
- « Mort si vous ne vous poussez pas de là ! »
- « Ah oui, j’avais remarqué ! Dites donc, c’est une sacrée entaille que vous avez là. Je suis Le Docteur, je peux vous examiner. » Le docteur en sortant son stéthoscope.

L’homme en question ne daigna pas répondre mais se jeta sur lui pour le trancher en morceau. Devant si peu de collaboration, le Docteur n’eut d’autre choix que de fuir en courant, rattrapant Methos au passage. Ils passèrent la ruelle, mais le TARDIS était encore bien trop loin à atteindre. Il s’empara de son tournevis sonique et le pointa sur un échafaudage à côté d’eux. Celui-ci s’écrasa sur le sol barrant le passage. Il traîna alors Methos jusqu’à la cabine, en continuant à lui parler pour le garder éveillé. Il claqua des doigts et la porte s’ouvrit, les laissant se glisser à l’intérieur. Puis il fila au poste de commande pour faire naviguer son vaisseau. Il retourna ensuite auprès de l’inconnu pour constater qu’il était trop tard. Il venait encore de perdre quelqu’un et se retrouvait encore plus seul qu’il ne l’avait jamais été, seul avec ses remords. Il regardait ce corps sans vraiment le voir. Pourtant ses paupières s’ouvrirent brusquement et il fut secoué d’un violent spasme à l’issue duquel l’homme reprit sa respiration et se relava tant bien que mal, observant la pièce où il se trouvait.

- « Mais vous êtes mort ! » S’exclama le docteur.
- « C’est plus grand à l’intérieur. » Lui répondit Methos en examinant le lieu du regard.
- « On vous le dit souvent à vous aussi ? » En déduit le docteur.
- « Oui. Heu… pour tout à l’heure... » Avoua Methos.
- « Oui je sais, vous êtes un alien. » Le docteur sûr de lui.
- « Simplement un immortel. » Rectifia Methos.
- « Jamais entendu parler. » Le docteur intrigué.
- « Vous ne pouvez pas tout savoir. » Methos.
- « Je suis un Seigneur du Temps. Par définition, je sais tout. » Se vanta le docteur.
- « Sauf pour les immortels. » Le nargua Methos.

Une alarme retentit à l‘intérieur et le Docteur se rua au poste de commande. Il fit le tour de sa console, levant quelques manettes, tournant quelques boutons, frappant à l’aide de marteau et après quelques secousses de l’engin, il se retourna vers son invité.

- « Un voyage dans le passé, peut-être ? » Le docteur.
- « Je connais déjà. » Methos sans vraiment comprendre son interlocuteur.
- « Dans le futur alors ? » Le docteur.
- « Je n’ai pas trop envie de connaître ce qui m’attend. » Methos.
- « Dans ce cas, une galaxie lointaine ? » Le docteur.
- « Tant que j’ai pas besoin de mon épée… » Plaisanta Methos.

Fin.
Revenir en haut Aller en bas
http://tessa1256.skyrock.com/
Atalante
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2761

MessageSujet: Re: HL / Cross Over - « Serial TV » [En cours]   Dim 13 Avr - 11:32

Je pense que ton histoire aurait mérité quelques ligne de plus, qui expliquerait le pourquoi de 3 immortels au départ, un mort, un qui ressuscite et Methos.
De plus, le docteur semble surpris de la résurrection de Methos alors qu'il vient de voir un immortel revenir à la vie.

_______________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Atalante
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2761

MessageSujet: Re: HL / Cross Over - « Serial TV » [En cours]   Ven 18 Avr - 17:26

Highlander/Castle
"Légende urbaine"



Rick Castle courrait derrière Kate Beckett, qui elle-même courrait derrière un suspect. L’écrivain n’était pas à l’aise avec son gilet par balles et manquait d’entrainement et il se laissa distancer par le lieutenant. Alors qu’il arrivait à une intersection, il ne sut s’il devait aller à gauche ou à droite ayant perdu sa coéquipière de vue. Alors qu’il hésitait, un éclair vint frapper la poubelle à côté de lui,  faisant voler le couvercle à plusieurs mètres. D’autres éclairs se propagèrent le long des murs de la ruelle, mais ils ne semblaient pas venir du ciel. La curiosité, comme souvent chez Castle, fut plus forte que la prudence.  Il se dirigea vers l’origine des éclairs et dans une impasse, il vit la scène hallucinante d’un homme recevant des éclairs au-dessus d’un corps séparé de sa tête. L’homme tomba à genou et resta prostré un instant avant de se relever, récupérant au passage une épée.
A cet instant, Castle se dit que partir était une bonne idée. Mais c’était déjà trop tard.

Methos avait vu l’homme avec son gilet par balles, mais le Quickening qu’il subissait l’empêchait d’agir. Mais quand tout fut fini, il se précipita sur lui.

Castle en eut le souffle coupé quand l’homme le plaqua contre le mur et lui posa la lame ensanglantée de son épée sur la gorge.
- Vous n’avez pas vraiment l’air d’un flic, lâcha l’immortel devant le regard apeuré de l’autre.
- Peut-être parce que je n’en suis pas un, arriva à articuler Castle.
Methos regarda le gilet typique des forces de l’ordre et retourna brusquement son porteur pour voir à quelle brigade il appartenait. Quelle ne fut pas sa surprise en voyant le mot écrivain inscrit dessus… Puis, une connexion se fit dans son esprit.
- C’est pas vrai ! siffla Methos entre ses dents, furieux.
Mais après avoir regardé les poignets de Castle, il ne trouva pas de trace du tatouage des Guetteurs.
- Qui êtes-vous ? demanda l’immortel d’un ton sans réplique.
Et Rick Castle le lui dit, lui expliquant son métier d’écrivain, son rôle de consultant auprès de la police et la raison du port du gilet par balles.
- Jamais rien lu de vous…
- On va pas couper les cheveux en quatre pour ça ! fanfaronna l’écrivain comme à son habitude.
- Non, mais il va falloir que je coupe court à cette discussion…, répliqua Methos.
A ces mots, Castle sentit son sang refluer de son visage et sa bouche s’assécher subitement.


- METHOS ! hurla Duncan en pénétrant chez l’ancien.
- Pas la peine de crier, répondit Methos affalé devant la cheminée, un verre à la main.
L’écossais allait lui jeter le livre qu’il tenait  avant de voir ce même ouvrage trônant sur la table basse.
- Je vois que tu es déjà au courant, lâcha Mac en se laissant tomber dans un fauteuil et en fixant le livre d’un regard noir, comme si le titre « Nicky Hard et le gang des immortels » le narguait.
- Ouais, sympa, hein ?
- Comm… comment ça « sympa  » ? bafouilla le Highlander. On s’en fout de savoir si ce bouquin est sympa ! Ce que je veux savoir, moi, c’est comment il sait tout ça !
- Il est sans doute immortel, tenta l’ancien.
- Non. J’ai fait quelques recherches sur lui et je suis allé au poste où il est consultant. Il en sortait au moment où j’arrivais. Il ne s’agit pas d’un immortel !
Methos s’était levé pour servir un verre à son ami qui semblait en avoir bien besoin.
- Peut-être un guetteur…, marmonna Mac en avalant une gorgée. Je n’ai pas pu joindre Dawson. Je présume que l’Organisation doit-être sur les dents, qu’il s’agisse d’un des leurs on non…
- Rick n’est pas un guetteur, j’ai vérifié, répondit Methos d’un ton désinvolte.
- Rick ? Tu l’appelles Rick ? s’étonna Duncan.
- Oui ! s’énerva soudain Methos. Et mon exemplaire à moi est dédicacé !
Depuis la découverte de l’ouvrage, Mac ne décolérait pas et cet état d’esprit avait obscurci son jugement.  Et soudain, ce fut comme une petite étincelle de lucidité qui brilla dans son esprit.
- C’est pas vrai ! Methos… NE ME DIS PAS QUE C’EST TOI QUI L’A RENCARDĖ !
- D’accord, je ne te le dirais pas.
Duncan alla se servir un autre verre qu’il avala d’un trait avant de ramener la bouteille et de se laisser tomber dans le fauteuil.
- Pourquoi ? demanda-t-il, trop abasourdi pour se mettre en colère.
- Parce que nous sommes à l’ère du numérique, des paparazzi, d’internet et des réseaux sociaux. Un jour, un quickening fera le buzz. C’est inévitable. Aujourd’hui, si la vidéo de l’un de nous en plein combat passe sur internet, tout le monde pensera à une imitation du livre, à un montage vidéo, à des fans qui se prennent pour leurs héros. Tout, sauf à la réalité. Nous deviendrons un peu comme une légende urbaine, un mythe qu’on se raconte pour se faire peur, mais que personne n’acceptera comme la réalité.
Duncan avait laissé les mots l’imprégner et il se rendait compte, avec une certaine appréhension, que son ainé n’avait pas tort. Leur anonymat était de plus en plus précaire et il n’avait pas envie d’affronter une chasse aux sorcières.
- Et Castle, tu n’as pas peur qu’il parle ? finit par demander Duncan.
- C’est pas vraiment dans son intérêt…, lâcha Methos.


Rick Castle n’avait apparemment plus de carte chance dans son jeu. Il voyait Beckett penchée au-dessus de lui, lui ordonnant de s’accrocher. Mais il savait que ça ne serait pas suffisant et que cette balle lui serait fatale. Sa dernière pensée fut pour Adam Pierson et la carte qu’il lui avait donnée avec son téléphone et ces quelques mots qu’il avait dit :
- Appelez-moi quand le moment sera venu.
- Quel moment ? avait demandé l’écrivain.
- Vous le saurez quand il arrivera…

FIN

_______________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Pitchoune
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2062

MessageSujet: Re: HL / Cross Over - « Serial TV » [En cours]   Mar 29 Avr - 13:28

HL / Dr Who :
Je suis d'accord avec toi, ça manque des quelques précisions. Je m'en suis aperçu à la relecture, mais j'arrivais pas à le retravailler...

HL / Castle :
Je ne regarde pas cette série, mais avec tous les consultants un peu spéciaux dnas toutes les séries actuelles, ce n'est pas bien commpliqué à comprendre. J'ai bien aimé tes jeux de mots sur les répliques Rick/Methos. L'idée de  la légende urbaine aussi était bien trouvée mais si je ne vois pas pourquoi Mac se rue chez Methos sans savoir que c'est lui qui est à l'origine de cela. Et le final est tout aussi inattendu ^^ Merci pour cet appréciable moment.  Laughing Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://tessa1256.skyrock.com/
Atalante
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2761

MessageSujet: Re: HL / Cross Over - « Serial TV » [En cours]   Jeu 1 Mai - 14:02

Merci pour les comm Pitchoune !

HL / Dr Who :
En fait, j'aurai bien vu une fin à ta fic, où le Dr emmènerait l'immortel voir le dernier combat. Et là... à chacun son idée  Wink 

_______________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Pitchoune
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2062

MessageSujet: Re: HL / Cross Over - « Serial TV » [En cours]   Lun 5 Mai - 19:56

HL/Dr Who :
Wahou... effectivement ça peut-être une sacrée bonne idée pour une fic à développer plus amplement ^^ J'adore tes suggestions ;-)


Highlander / The Sentinel
« Légende »


Adam Pierson avait obtenu une dérogation pour intégrer l’université de Cascade. Son statut d’enseignant chercheur lui valu également la charge de superviser un étudiant en 8ème année. Il était relativement petit, brun aux cheveux long et avait un inspecteur comme colocataire. Mais ce détail là, il l’apprit à ses dépens. Le jeune historien travaillait sur la légende des Sentinelles, à savoir des hommes ayant les 5 sens hyper développés. Le sujet était un peu loufoque, quoi qu’à bien y réfléchir, étudier l’existence d’un homme de 5000 ans ne l’était pas moins. Mais ce qui importait à l’instant ce fut cette rencontre inopinée avec cet immortel ayant une envie irrépressible de prendre un quikening. Bien sûr, il ne s’était pas laissé faire. Il s’était même bien battu, mais la seule opportunité pour rester en vie fut de se défenestrer de son bureau et prier pour que le campus soit vide en ce dimanche après-midi. Ce qu’il n’avait pas prévu, c’est que son étudiant était du genre assidu. Blair se rendait à l’université pour récupérer sa thèse et la faire lire à son propre sujet d’étude. Jim l’accompagnait sans vraiment savoir ce qu’il faisait là. Mais lorsque son ouïe se décupla brutalement, lui laissant entendre une bagarre, son instinct de policier prit le dessus. Il sortit son arme et regarda les alentours, sans rien voir bouger. Il se concentra et affina sa vision vers les bruits localisés peu avant, pour finalement voir un corps tomber du 5ème étage. Il couru jusqu’au point de chute pour constater les dégâts… en vain ! Il n’y avait rien et encore moins de corps. Il leva les yeux vers le ciel.

- « C’est le bureau d’Adam. » Lui indiqua Blair en regardant la fenêtre en question.

Ils montèrent vérifier à l’intérieur sans être plus avancé. La vitre était seulement entrouverte. Le bureau était un peu chamboulé mais le courant d’air aurait pu donner le même résultat.

- « Et si on allait rendre visite à ton maître de recherche, grand chef ? » Suggéra Jim.

Ils se rendirent chez Pierson et purent constater sa présence et qui plus est, en excellente santé. Blair avait bien tenté d’inventer une excuse pour expliquer leur intrusion, mais Jim fut beaucoup moins diplomate et lui demanda de lever son tee-shirt vérifier s’il avait des blessures. Pierson sourit et s’exécuta. Puis il disparu dans la cuisine leur préparer un café après les avoir convié à rester. Il était à moitié tranquille, il n’y avait eu personne aux alentours, pas dans les 700 mètres à la ronde quand il s’était écrasé au sol. Il se demanda un instant si la légende des Sentinelles pouvait être fondée.

- « Je suis sûr que c’était lui. Je reconnais son visage. » Dit Jim tout bas à Blair.
- « Il ne s’en serait jamais sortit vivant d’une telle hauteur. » Réfuta Blair.

Pierson revint avec les cafés et se figea un instant. Il se leva et se dirigea devant l’entrée.

- « Décidément aujourd’hui, je suis très demandé. » Marmonna Pierson.

Il ouvrit la porte sur le Capitaine Simon Banks, alias Carl Robinson de son nom d’immortel. Celui-ci s’étonna de voir ses deux comparses en ses lieux, mais improvisa et finalement se retrouva seul dans la cuisine avec Pierson pour aborder l’épineux sujet de l’immortel trainant en ville.

- « Je ne l’ai pas entendu arriver. » S’inquiéta Jim.
- « Tu souffres peut-être d’un déraillement de tes sens. On va faire un essai. Ecoute ce qu’ils disent. » Blair le laissa se concentrer et revint à la charge. « Alors ? »
- « C’est une langue étrangère. » Ne pu que répondre Jim.
- « Adam parle le français mais Simon… » Blair en le regardant de travers.
- « Non, c’est pas du français… je crois que je n’ai même jamais entendu ce langage. » Jim.
- « C’est quel dialecte ? Du russe, du chinois, de l’arabe ? » Tenta Blair.
- « Non, t’as raison, je crois que je déraille sérieusement. » Abdiqua Jim.

Fin.

Revenir en haut Aller en bas
http://tessa1256.skyrock.com/
Atalante
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2761

MessageSujet: Re: HL / Cross Over - « Serial TV » [En cours]   Mer 14 Mai - 13:19

Vraiment sympa et Simon Banks en Carl Robinson, excellent !

Bravo Pitchoune !

 

_______________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Pitchoune
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2062

MessageSujet: Re: HL / Cross Over - « Serial TV » [En cours]   Ven 23 Mai - 16:54

Merci ^^. Et pour Simon Bank, je ne me suis pas foulée, c'était le même acteur qui jouait ces deux rôles alors, le cross over était facile ;-)
Aller, un autre petit texte, au paring improbable... ?



Highlander / 7 à la maison
« Une planque en Or »

Encore une sale journée pour Methos. Il avait fait cette mauvaise rencontre et maintenant il était obligé de courir. Se battre n’était pas dans ses intentions, d’autant plus, qu’au coin de la rue se trouvait le plus beau des refuges : un sol sacré. Mais il fallait l’atteindre avant que son adversaire ne le tranche en lamelle. Plus que quelques mètres… Il n’osait même pas se retourner de peur de perdre le peu d’avance qu’il avait sur son challengeur. Puis il arriva enfin à destination. Il se tourna et se retourna sans pour autant voir son congénère. Pourtant sa présence se faisait encore sentir. Peu importe, maintenant il était en lieu sûr. Il s’accorda une pause pour reprendre son souffle. Les mains sur les genoux, la tête penchée sur le sol, il était exténué. Il avait perdu l’habitude de l’effort physique ces dernières années. Il transpirait et dégoulinait de partout. Heureusement que c’était l’été, la plupart des gens était en nage. Le buzz toujours présent, il décida de rester là jusqu’à ne plus le sentir. Ensuite seulement, il rentrerait chez lui. Mais en attendant, il recula et alla s’assoir sur les marches au pied de l’église. Il avait d’abord hésité à pénétrer à l’intérieur, chercher la fraîcheur du bâtiment, mais un office avait lieu et il préférait se passer de sermon pour la journée. Macleod en ferait bien assez quand il saurait.
Le révérant Eric Camden poussa les lourdes portes et sortit de la chapelle. Il resta immobile quelques secondes à souffler de lassitude. Puis il aperçu Methos dans les mêmes dispositions que lui. Il descendit les quelques marches et vit s’installer à côté de lui.

- « Dieu est contre moi aujourd’hui. » Se lamenta Camden.
- « C’est aussi ce que je me dis. » Lui répondit Methos.
- « J’ai passé le plus clair de mon temps à me cacher dans cette paroisse et maintenant j’ai peur d’affronter la réalité. C’est dingue ce que la foi peut nous amener à faire. » Camden.
- « La foi ne fait pas tout. » Objecta Methos.
- « Très juste. Vous êtes venu postuler ? » Devant le mutisme de son interlocuteur, Camden reprit. « Vous avez été recalé. Je compatis. Il semblerait que Dieu soit contre nous aujourd’hui… et surement pour le restant de ma courte existence. » Ajouta-t-il.
- « Vous n’êtes pas si vieux. » Methos en comparant à sa propre existence.
- « Mais j’aimerais plus de temps. » Rétorqua Camden.
- « On veut tous plus de temps. Pourtant, une vie plus longue n’est pas forcément meilleure. Une vie courte et remplie peut suffire à combler un homme. Ce n’est pas tant la durée qui fait la vie, mais la façon dont on choisit de la vivre qui la rend exceptionnelle. » Methos en analysant sa longue expérience dans le domaine.
- « Je vais mourir. J’ai un cancer et le peu de temps qu’il me reste à vivre je le passe à chercher mon futur remplaçant. Quelle bénédiction ! » Se lamenta Camden.
- « Désolé. Oubliez ce que je viens de dire. » Methos.
- « Vous êtes doué. » Camden en le regardant du coin de l’œil.
- « Je vous ai redonné le moral ? » S’étonna Methos.
- « On aurait dû vous sélectionner. » Avoua Camden.
- « Je n’ai pas auditionné. » Methos.
- « Vous êtes venu parler à Dieu ? » Lui demanda alors Camden sur la raison de sa présence.
- « Je cherchais un havre de paix. » Se défendit Methos.
- « Dans la maison de Dieu ? » Camden en soulevant les sourcils, un sourire sur les lèvres. « Vous êtes croyant ? » Lui demanda-t-il par curiosité.
- « Je connais deux ou trois trucs sur la religion. » Se contenta Methos.
- « Vous devriez entrer, et tenter votre chance. J’ai l’impression que cette rencontre est l’expression de la volonté divine. » Camden, dans un ton des plus solennels.

Methos se mit à sourire. On lui proposait une planque en or, être pasteur dans une église, alors que tant d’immortels étaient actuellement sur ses traces. C’est inespéré comme situation. Il sourit à nouveau… Maintenant il fallait annoncer la nouvelle à Macleod !

Fin.
Revenir en haut Aller en bas
http://tessa1256.skyrock.com/
Atalante
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2761

MessageSujet: Re: HL / Cross Over - « Serial TV » [En cours]   Dim 1 Juin - 10:55

Exellent !
Methos en pasteur, on aura tout vu  lol!
Dommage que tu ne nous ai pas gratifié de son 1er sermon.

_______________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Pitchoune
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2062

MessageSujet: Re: HL / Cross Over - « Serial TV » [En cours]   Mar 3 Juin - 12:10

LOL ! Ben c'est vrai que pour quelqu'un qui n'aime pas se battre, c'est une solution qui tombe du ciel !!! Mais pour le sermon, je ne crois pas en être capable... si toi ça te tente, ne te gène pas ^^


Highlander / Lost
« Vol Oceanic 815 »



Extrait du journal de Methos : Septembre 2004


A cette heure-ci j’aurais dû être en train de siroter un verre chez Joe ou en train de faire tourner Macleod en bourrique. Mais au lieu de ça, je suis au milieu de nulle part sur une île déserte et abandonnée. Enfin déserte est un bien grand mot, une quarantaine de passagers se retrouvent dans la même galère que moi après que notre avion se soit abîmé dans les eaux internationales. Le groupe s’organisa très vite, d’abord pour se réfugier sur la plage, ensuite pour soigner les blesser et enfin pour contacter les secours. En vain ! Rien ne fonctionne, et personne ne sait avec exactitude où nous sommes.
Les premiers jours passèrent et les constructions d’abris apparurent. Des expéditions à travers l’île débutèrent à la recherche de la civilisation ou à défaut de quelques denrées alimentaires. La situation ne me paraît pas aussi démentielle qu’aux autres. Une impression de déjà vécu, et pourtant je garde mes distance et refuse de me mettre en avant. Jack, le seul vrai docteur d’entre nous a été désigné comme leader sans avoir rien demandé à personne. Saïd est totalement à l’aise avec les armes et il semble garder un œil sur un dénommé Sawyer. Et puis il y a Emilie. Elle est enceinte et bientôt à terme. A croire que le sort s’acharne sur tous les rescapés. John, lui, est le seul à se satisfaire de notre situation. Pendant un moment, j’aurais juré l’avoir aperçu en fauteuil roulant à l’aéroport. Or il marche étonnement bien pour un handicapé ! Et puis il y a ce jeune musicien, Charlie. Look débrayé, tatouages à fleur de peau, menant une vie à 100 à l’heure, remplie de sexe, de drogue et d’alcool. C’est lui le plus intéressant du groupe. Car si tous les passagers ont tout perdu dans le crash de notre appareil, lui ne paraît pas souffrir de la perte de ses bagages. Jack, n’a pas encore diagnostiqué son état de dépendance. Et ce pour une seule raison, c’est qu’il parvient à s’en procurer. La question est de savoir comment. Il ne l’a pas sur lui, ni dans ses affaires personnelles. Elle ne peut pas être planquée dans l’avion car l’épave est devenue inaccessible. Donc il se fournit sur l’île. Une île déserte remplie de coke, crack ou autres stupéfiants… étrange !
Charlie est donc devenu ma cible. Je ne le lâche plus d’une semelle, ni d’un œil, ou d’une oreille. Là, je le suis à la trace à travers la forêt. Il s’enfonce dangereusement dans la jungle qui devient de plus en plus sauvage. Le ciel commence à se couvrir, les arbres sont soudainement secoués par des vents violents et une fumée noire prend forme devant moi. Face à ce déchaînement des éléments, je recule d’un pas. J’entends une branche craquer derrière moi, et sens comme une  présence. Je me retourne et un tronc d’arbre s’abat sur moi sous les yeux effrayés de Charlie. Et puis plus rien. Il a sans doute rebroussé chemin, se cachant derrière la barrière de menhir. La fumée noire tournoya au-dessus de mon corps et plongea de la hauteur des arbres jusqu’à moi pour m’emprisonner. Puis elle se dispersa et disparue de l’autre côté de l’île. La pluie cessa, le vent retomba et la lumière apparue à nouveau. Le blondinet se décide à sortir de sa cachette et s’approche de moi. D’habitude quand le monstre apparaît, il ne laisse que des victimes derrière lui. Moi, je suis immortel, donc je ne craignais pas grand-chose. Je me relève encore vacillant suite au choc subit, tandis que Charlie chancèle sur le chemin en terre, pétrifié que je sois encore en vie.

- « On dirait que t’as vu un fantôme. »
- « Pourquoi est-ce que le monstre t’as laissé en vie ? »
- « Je ne dois pas être comestible. Et toi, qu’est-ce que tu fais là ? T’as dépassé la frontière. »
- « Je me suis perdu… Hé, attends, t’étais en train de me suivre !? »
- « T’es un junkie et t’as l’air de tout sauf d’être en manque. Où l’as-tu trouvé ? »
- « Tu veux partager ? »
- « Si toi t’as pu trouver de la coke, moi je peux bien trouver de la bière ! »
- « Les cargaisons ne contiennent que du crack. Désolé mon vieux. »

Je dois être maudit. Le seul truc qui va vraiment me manquer c’est cette fichue bière. Heureusement il y a des choses suffisamment bizarres ici pour éveiller ma curiosité et ne plus penser à mon estomac.

Fin.
Revenir en haut Aller en bas
http://tessa1256.skyrock.com/
Pitchoune
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2062

MessageSujet: Re: HL / Cross Over - « Serial TV » [En cours]   Sam 2 Mai - 12:48

Petit aparté juste avant de commencer : pour ceux qui connaissent la série "Alias", l'histoire suivante se déroule après la fin de la série.


Highlander / Alias
« Le prix de l’éternité »


Methos remettait de l’ordre dans ses notes du projet « Methos ». Ce jour-là, il regagnait une agitation particulière dans les locaux de l’organisation. Un café lui permettrait de se tenir informé sur cette euphorie générale. Il se leva et s’immobilisa en passant devant une allée l’ancestrale bibliothèque pour écouter les conversations. Elles concernaient le projet « Rambaldi ». Apparemment ce savant fou d’immortel avait bel et bien trouvé l’origine de l’immortalité. Paradoxalement il n’avait jamais cessé de taire sa trouvaille à tous ses congénères tout en l’éparpillant au fil des siècles à travers des écrits, des artefacts et autres supports. Si Rambaldi était mort il y a bien longtemps, les guetteurs assignés à ce dossier étaient loin d’être inactifs. Un certain Arvin Sloane était parti en quête de ces fameux artefacts. C’était un simple mortel qui avait dédié sa vie à la quête de l’immortalité, sans se douter de ce qu’il en retournait réellement. La bibliothèque s’était peu à peu transformée en salle de conférence où un vidéo projecteur transmettait les informations recueillies par les agents infiltrés dans l’entourage de Sloane. Ils venaient de partir en mission au fond fin du désert et n’avaient plus donné de nouvelles. Parallèlement, CNN annonçait des perturbations inédites des plaques tectoniques au niveau de ce même désert. Des édifices s’étaient écroulés et d’autres étaient remontés à la surface après avoir été ensablés pendant presque des millénaires. Tous les guetteurs s’activaient pour récolter de plus amples informations. Methos fixa le superviseur de la zone Amérique de l’Ouest qui avait l’air sensiblement débordé. Un mot et il serait débauché du projet « Methos » pour celui de « Rambaldi ». Un mot qui le priverait de ses dossiers personnels, mais un mot qui satisferait son devoir d’immortel. Un seul mot…

****

Il faisait chaud sous ce soleil de plomb. Methos était escorté en jeep jusqu’à cette zone grandement surveillée depuis les éboulements. Etant membre de l’équipe scientifique, il avait un accès illimité à toutes les infrastructures. Un buzz siffla et il n’eut pas longtemps à chercher la source : une pyramide non explorée. Il fut rapidement briffé et avec les plans il partit en excursion… accompagné ! Avec quelques ruses, il parvint à semer de son équipe et suivit le buzz. Il arriva à destination au bout de longues heures d’exploration et de nombreux passages encombrés. Il avait enfin trouvé la salle secrète, celle qui abritait le secret des immortels. Il y avait des squelettes et des corps en décompositions, mais surtout il y avait un homme pris au piège par l’éboulement de la structure.
Voir de la lumière depuis le temps qu’il était enfermé le fit s’agiter, mais c’était aussi son seul espoir de sortir de là. Son sauveteur ne semblait pas surpris de le voir en vie, se contentant juste de s’abreuver en silence.

- « Aidez-moi. »
- « Sloane, c’est ça ? » Methos reprit devant l’étonnement de son interlocuteur. « J’en sais surement beaucoup plus sur vous que vous n’en saurez jamais. »
- « Oh pitié, ne me dîtes pas que vous êtes de la CIA ? »
- « Je suis immortel. »
- « Vous êtes déjà venu ici vous aussi ? »
- « Il y a très très très longtemps. »
- « Rambaldi, c’est ça ? »
- « Non. Rambaldi c’est lui. » Methos en désignant un squelette.
- « Comment pouvez-vous le différencier des autres. Ce n’est qu’un tas d’os. »
- « Lui n’a pas de crâne. »
- « Et alors ? »
- « Alors tout immortel qui se respecte sait combien il est important de garder sa tête sur ses épaules. » Methos en sortant son Ivanhoé. « Arvin Sloane, simple mortel aucunement prédisposé à devenir immortel. Vous courez à travers le monde à la recherche de l’éternité. Et vous êtes coincé au-dessus de la bouche de l’immortalité. La seule raison pour laquelle vous êtes encore en vie. Rambaldi n’aurait jamais dû poursuivre ses travaux. Je l’avais prévenu des risques, c’est comme bafouer une de nos règles. Je n‘ai pas le choix. » Methos en levant son épée au-dessus de lui.
- « Pourquoi ? »
- « Il ne doit en rester qu’un. C’est le prix de l’éternité ! » Methos en abattant son épée.

Fin.
Revenir en haut Aller en bas
http://tessa1256.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: HL / Cross Over - « Serial TV » [En cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 
HL / Cross Over - « Serial TV » [En cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» educatif moto cross
» Kit pour changer les pneus d'une moto de cross/enduro
» Dexter : le serial killer attachant
» TNA IMPACT CROSS THE LINE (PSP & DS)
» terrain de cross saint hippolyte du fort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Faux Rhum de Methos :: Ré-créations :: Fanfictions HL et autres :: Fanfictions HL-
Sauter vers: