Le Faux Rhum de Methos


 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mughal-e-azam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Némésis
Pré immortel(le)
Pré immortel(le)
avatar

Messages : 520

MessageSujet: Mughal-e-azam   Mar 6 Mar - 23:49

Comme promis à Cixi, je viens parler ici d'un film absolument magnifique sorti en 1960 et qui fut et reste l'un des plus grands classiques du cinéma indien. Les indiens connaissant presque chaque dialogue de ce film par cœur, c'est pour dire !
Mughal-e-azam signifie "le plus grand des Moghols"

Résumé : L'histoire se déroule au XVIe siècle, époque où l'Empire Moghol règne sur l'Inde. Le prince Salim (joué par Dilip Kumar) héritier du trône et fils de l’empereur Akbar (Prithviraj Kapoor), rentre glorieux d’une série de campagnes après 14 ans d’absence. Il s’éprend d’une jeune danseuse esclave, Anarkali (Madhubala) et désire l’épouser. Akbar refuse cette mésalliance qui met en péril le futur de l’empire. Entre le père et le fils s'engage une lutte dont Anarkali sera la victime.



Le film est basé sur cette histoire d'amour mythique, connue partout en Inde, même si aucun texte ne vient en attester la réalité. Il a été entièrement tourné en noir et blanc à l'exception de deux scènes tournées en Technicolor (mais il a été magnifiquement colorisé récemment). Mughal e Azam est resté pendant longtemps la plus grosse production indienne avec ses décors incroyables et ses scènes de combats aux milliers de figurants. Le tournage a duré deux ans, mais la préproduction en amont avait déjà duré près de dix ans !! d'ailleurs le casting originellement choisi a complètement changé à cause de cela Laughing

J'ai beaucoup aimé le triangle amoureux entre Salim, Anarkali et Bahar, une jeune femme de la cour qui veut gagner le cœur du prince et se retrouve en concurrence avec Anarkali qu'elle tente de détruire. Le personnage est cruel et manipulateur derrière sa grande beauté, pourtant quelque chose empêche de la détester complètement. Les danses sont magnifiques en particulier "Pyar kiya to darna kya" et une autre chanson permettant à Anarkali et Bahar de mesurer leurs talents respectifs devant le Prince dans une sorte de compétition.


La fin du film se démarque de la fin "réelle" qu'a connu l'histoire d'amour entre Anarkali et Salim (tragique), ce que je trouve dommage, néanmoins j'ai adoré ce film pour ses dialogues magnifiques (même si je ne suis pas bilingue en hindi, j'ai été sensible aux intonations, au jeu, et les sous titres aident ^^). Madhubala qui incarne une Anarkali à la fois modeste et déterminée, toujours désireuse de protéger Salim, et dotée d'une grande humanité, porte tout le film par son talent. Dommage qu'elle soit décédée très jeune.

Pour une critique beaucoup plus exhaustive, je conseille de jeter un œil sur cette page :
http://www.fantastikindia.fr/site/Mughal-E-Azam


Sans doute la plus belle chanson du film, quand Anarkali clame son amour à Salim malgré l'interdit. Le décor est fabuleux, ntmt le jeu de miroirs au plafond.


Anarkali


Anarkali & Salim.


Salim
Anarkali emprisonnée

Poster figurant Bahar.

Akbar
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Impératrice
Impératrice
avatar

Messages : 2905

MessageSujet: Re: Mughal-e-azam   Mer 7 Mar - 0:11

Héhé, merci Nemi.

Magnifique post avec plein de vidéos qui me donne envie de le voir ce film, et surtout qui confirme que c’est une très très belle femme.

MERCI Smile
Revenir en haut Aller en bas
 
Mughal-e-azam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Documentaire Mughal E Azam
» AZLP, AZAM et les autres...
» Faxer une andouillette (et autres bêtises) [Azam, Jacques]
» 2cv AZAM 1965
» 2CV AZAM 1964 ou 1966

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Faux Rhum de Methos :: Squattage de Péniche :: Critiques Ciné-
Sauter vers: