Le Faux Rhum de Methos


 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 S5 Ep12 - Le retour de l'apocalypse

Aller en bas 
AuteurMessage
Pitchoune
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2062

MessageSujet: S5 Ep12 - Le retour de l'apocalypse    Lun 25 Juil - 15:59

S5 Ep12
Le retour de l'apocalypse
( Revelation 6:8 )




Fiche technique :
Réalisateur : Gerard Hameline.
Scénariste : David Tynan.


Apparitions :
Valentine Pelka (Kronos),
Peter Wingfield (Methos/Adam Pierson),
Tracy Scoggins (Cassandra),
Richard Ridings (Silas),
Marcus Testory (Caspian).


Synopsis Allociné :

Un par un, Kronos réunit les Quatre Cavaliers de la Mort. Ce qu'ils veulent : provoquer l'Apocalypse, et pour cela ils disposent de l'armement nécessaire. Seul Duncan peut s'interposer entre eux et la fin du monde...
Revenir en haut Aller en bas
http://tessa1256.skyrock.com/
Pitchoune
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2062

MessageSujet: Re: S5 Ep12 - Le retour de l'apocalypse    Lun 25 Juil - 17:10

Le 8 février est l'anniversaire du 100ème épisode de la série Highlander « Révélations 6:8. ». En dehors de ce qui a fait que cet épisode est beaucoup plus spécial, c’est qu'il a été dirigé par celui qui tient le rôle principal dans la série, Adrian PAUL. « Révélations 6:8 » fut filmé dans les alentours de Bordeaux en France. Voici la traduction de quelques souvenirs d'Adrian.
La version originale se trouve sur : http://www.adrianpaul.net/revelations.html



Mon troisième passage derrière la caméra était largement celui que j'ai essayé de faire. C'était le 100ème épisode de la série. Le script relatait une histoire en deux parties, la première « Comes a Horseman» et « Revelations 6:8 », qui était le 100ème épisode lui-même.

L'histoire traitait de la façon dont les quatre cavaliers de l'apocalypse, réellement immortels, s’unissaient pour conquérir le monde. Je sais, ce sont des grands thèmes abordés sur le petit écran, mais cela requérait beaucoup de possibilités sur lesquelles jouer. Les épisodes allaient être filmés d'abord à Vancouver par Gérard HAMELINE, puis en France par moi même. J'ai eu 9 jours pour diriger « Revelations 6:8 », et j’ai dû relever plusieurs défis tout le long du tournage. D’abord, nous étions partis du scénario initial de tournage. Nous n'étions pas à Paris mais à Bordeaux, et c'était le premier épisode de la saison en France. Ce qui signifie que ça nous a pris un jour, voir un peu plus à l’équipe pour fonctionner correctement, ce qui est assez normal et la raison pour laquelle beaucoup de directeurs aiment travailler avec une équipe qu’ils connaissent déjà.


Le défi suivant était de trouver les droits télévisuels afin de les utiliser. Avec beaucoup de chance, j'ai cherché aux bons endroits et j'ai trouvé une étonnante base sous-marine de la 2de guerre mondiale pour l’utiliser en tant que tanière des cavaliers. A l'origine, il était question d’un château quelque part en France, mais cette base allait être tellement plus visuelle...

Un troisième problème se posa : Comment, sur terre, allions-nous pouvoir obtenir de l’équipe de tournage de filmer non seulement partout la ville avec cette petite compagnie se déplaçant chaque jour, mais aussi de réussir à se déplacer à travers cette immense base du submersible dans un temps si court ? Ken Gord, le producteur, était d’autant plus inquiet que j'ai également voulu utiliser une grue pendant deux des neuf jours. Mais je lui ai assuré que nous pourrions obtenir le travail fin prêt si nous planifions tout méticuleusement.


J'ai toujours estimé que vous pouvez utiliser une grue créativement et cacher le fait que vous l'employez jusqu'à ce que vous ayez réellement fait. Les grues donnent une portée et une splendeur de scène, et j'aime les employer bien qu'elles soient problématiques dans la gestion du temps qu’elles requièrent pour une prise de vue d’ensemble. J'ai voulu la splendeur, non seulement en raison des thèmes, mais parce que c’était la première fois qu’une coproduction européenne avait réellement réalisé 100 épisodes diffusés dans plus de 80 pays à travers le monde entier. Donc c'était tout à fait approprié. J'avais efficacement utilisé une grue tout en filmant « Methuselah's Gift » et l'avais employée à deux reprise le même jour. Une fois pour la scène finale de l'explosion et l'autre pendant un dialogue et une séquence d'action avec les cinq acteurs : frais supplémentaires, explosion de voiture et tir au révolver. Ainsi ai-je pu prouvé que j’avais su l'employer efficacement.

Le premier jour de tournage de « Revelations : 6.8 » était très excitant. Nous avons dû commencer par tourner une scène de l'épisode précédent, un flash-back qui ne pouvait être filmé seulement qu’à cet endroit là. Pas que j'ai voulu perdre du temps, mais nous avons décidé que ça nous donnerait l'occasion de prendre part avec l'équipe à l’utilisation de la grue pour la première prise de vue. Nous avions chronométré chaque scène de sorte que nous sachions exactement combien de temps cela nous prendrait, afin d’estimer le moment opportun pour accélérer et tenter de finir à temps. Nous avons fini de justesse la scène de flash-back sur l'argent et nous nous sommes déplacés jusqu’à la grue qui était déjà fin prête. Il sembla que tout bougea tout à coup. La seule chose qui restait à faire était de contrebalancer le poids de la caméra et réussir la mise au point sur le devant de la grue.

Il y a différents types de grues, et celle ci était la moins chère puisque nous avions dépensé le gros du budget dans une action éloignée de la grue un jour autre que celui ci. Comme je parlais au caméraman, quelques membres de l’équipe s’occupaient de charger les contre poids en arrière. Soudain, il y eu un accident. La scène se déroula au ralenti. Le caméraman et son matériel pour réussir la mise au point s’envolèrent d'environ trois mètres de haut hors de la grue. L’équipe a sauté en arrière sur les poids. J’allais abandonné l’aide au caméraman quand soudain en cherchant, j’aperçu le caméraman renversé, sur le point de se balancer encore une fois en arrière. Pendant que je scrutais les alentours, j'ai vu dans la précipitation le matériel servant à la caméra à un endroit et le caméraman courant à l’opposé avec le siège toujours attaché à lui. Recherchant encore, je vis la caméra se balançant au-dessus de nous. Après avoir fait le tour des dégâts nous avons constaté que personne n'avaient été blessés. Mais comment cela a t-il pu se produire ? Apparemment, quelqu'un avait oublié d’attacher le bras de la grue, donc à un certain moment ça a simplement cédé. Nous venions de perdre au moins une heure et demi à tout réparer. Fabuleux : c'était le premier jour et nous avions déjà du retard !


Les jours suivants l'équipe et la distribution ont fait un travail fantastique m'aidant à découper un chemin au sein de l'épisode et sans trop perdre plus de temps. Nous utilisions correctement la grue, l'action était solide, les effets spéciaux et les vues d’ensemble semblaient convenir. Aucun autre accident ne s'est produit, bien que nous ayons eu un petit incident lorsqu’on a perdu un des babouins qui était censé être fermé à clef dans une cage, faisant mourir de peur l’équipe chargée des décors. Ils se sont alors enfermés à clef à l'intérieur du compartiment pour environ une demi-heure, pendant que le reste d’entre nous continuait à filmer les autres plans jusqu'à ce que le babouin ait finalement été attrapé trois heures plus tard.

Avant que nous l'ayons su, nous étions l’avant dernier jour, et là fut notre plus grand challenge. Le script parlait de deux quickenings simultanés, avec d’énormes explosions autour des acteurs « recevant la force de leur ennemi vaincu ». Pourtant nous n'avions jamais tenté un double quickening, en partie parce qu’en filmer un seul prend trois à quatre heures. La seule manière de faire ceci et d'avoir des transitions logiques entre les actions et les explosions était d'employer quatre caméras contre une seule sur le premier Highlander. Deux caméras prenaient les principales scènes d’action et explosions. Une troisième filmait tout autour, ainsi vous avez pu voir les deux acteurs en même temps, dans le même plan, tandis qu’une quatrième flottait à bord d’un bateau.


Tournage sur un bateau J’utilisais un bateau de sorte à pouvoir filmer les explosions initiales des premiers plans, et puis à naviguer pour capturer celles pour le second plan. Puis, sur la prise suivante, nous renverserions l'action. Aujourd’hui, ce que je retiens de cette nuit (indépendamment du fait que les explosions étaient énormes et qu’il fallait placer les caméras très tôt au petit matin) c’est que le lendemain, mon dos et mes jambes étaient vraiment douloureux, engourdis. Je me rappelle également les toutes dernières minutes avant le clap, courrant le long du silo en criant que le bateau avec la caméra embarquée dessus dérivait et la caméra continuait à tourner de sorte que j'aie pu obtenir une fin à la séquence (une pellicule prend seulement environ 3-4 minutes) avant que l’équipe ne s’effondre et ne retourne à la maison pour un sommeil bien mérité.


Une fois au montage, nous avions eu beaucoup de choix à faire. Un gros problème qui revient souvent, mais quand la première coupe atteignit 65 minutes, nous savions que nous avions réalisé beaucoup de bonne bandes qui allaient devoir disparaître. C'était une honte parce que nous n'avions pas assez tourner dans la semaine pour la transformer en un film de 90 minutes, mais nous en avions trop pour un épisode « normal ». Une fois que l'épisode fini, bien que j’aurais pu faire mieux sur certaines choses, j'étais très heureux du résultat final.
Revenir en haut Aller en bas
http://tessa1256.skyrock.com/
 
S5 Ep12 - Le retour de l'apocalypse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [REQUETE] Activer le retour clavier sur HTC HD2
» [AIDE] HD2 et retour sav
» [RESOLU] Echange + retour SAV Orange
» [RESOLU] Restauration ROM Officielle et retour SAV
» Echanges "aller-retour"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Faux Rhum de Methos :: Immortels :: HighlanderWorld :: La série :: La série - saison 5-
Sauter vers: