Le Faux Rhum de Methos


 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Highlander : Remake

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Pitchoune
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2062

MessageSujet: Highlander : Remake   Mar 12 Juil - 15:52

Highlander : Remake





Réalisateur : Justin Lin
Producteur : Peter Davis, Neal Moritz
Scénariste: Melissa Rosenberg
Production: Summit Entertainment





Voici la traduction d'un article trouvé par un membre sur 1592.
http://www.hollywoodreporter.com/hr/content_display/film/news/e3if545c66bc7e57054f14d54f2c9da7995



Qui a dit qu'il ne pouvait y en avoir qu'un ? « Summit Entertainment » amène à nouveau au le grand écran, le film culte de science-fiction Highlander (diffusé en 1986) par les co-scénariste d' « Iron Man », Art Marcumet Matt Holloway.

Le « Highlander » original avec Christopher Lambert, Sean Connery et Clancy Brown en tant qu'immortels luttant entre eux afin d'acquérir plus de puissance. Lambert jouait l'épéiste écossais Connor Macleod, un égyptien et Clancy un barbare connu sous le nom de Kurgan. Le film avec sa non célèbre phrase « Il ne peut en rester qu'un. » engendra quatre suites et trois séries télévisées.

« Summit » vient d'acquérir les droits pour faire un remake refaire de la production culte de Davis/Panzer. Peter Davis, un des producteurs originaux du film de 1986 produira également ce nouveau film.
Il a d'ailleurs indiqué que le nouveau « Highlander » ne sera pas simplement un remake mais incorporera des éléments des flash-back qui seront étoffés afin d'augmenter le imaginaire tout en restant fidèle à l'histoire originale.
D'autre part, il a également rajouté que le côté romantique était la principale cause de popularité de la série et serait donc un thème central dans celui-ci.
« Je détesterais penser que les gens regardent Highlander comme film de combat d'épée, parce que c'est beaucoup plus que cela. Les problèmes d'un immortel tombant amoureux d'un femme en sachant qu'elle va vieillir et mourir dans des vos bras, sont des questions très romantiques à traiter. »

En acquérant les droits de propriété, « Summit » gagne en reconnaissance avec une franchise à popularité mondiale.

Erik Feig, président de la production « Summit », avec la compagnie de Geoff Shaevitz (senior vp production) et du créateur exclusif Gillian Bohrer, surveillera le projet pour le studio. Marcum et Holloway sont également engagés dans le « Convoi » qui est installé à Paramount.


Dernière édition par Pitchoune le Sam 23 Juil - 18:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://tessa1256.skyrock.com/
Pitchoune
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2062

MessageSujet: Re: Highlander : Remake   Mar 12 Juil - 15:53

Voici une petite traduction d'un article écrit par Brian Pendreigh, le 1er juin 2008 sur Scotland on Sunday. http://scotlandonsunday.scotsman.com/scotland/There-cannot-be-only-one.4139913.jp



C'est le film qui défini l'image internationale des guerriers écossais habillé en kilt. Il a engendré quatre suites, trois séries télévisées, une version animée japonaise, des bandes dessinées, des livres et des jouets, et il a attiré des milliers de touristes à parcourir ces montagnes.

Mais 22 ans après la sorti du Highlander original, les fans du film ont désertés et la dernière suite, tournée bon marché en Lithuanie est sorti directement en vidéo. A présent, le film original va être refait, avec un budget de 25millions de £, pour des stars à la carrure d'Ewan McGregor ou de James McAvoy, pour permettre de filmer véritablement en écosse et engager des auteurs pour le scénario tels que ceux de IronMan. Le souhait est que cette nouvelle version réinventera et revigorera la franchise, un peu à l'image de « Casino Royale » pour James Bond. Peter Davis, un des producteurs du film original, a conclu une affaire avec « Summit Entertainment », une importante compagnie américaine connue entre d'autres pour « M. & Mme Smith. »

Le Président de la compagnie, Patrick Wachsberger, a déclaré : « J'ai toujours rêvé de réinventer cette franchise. Comme marque, c'est difficile de penser à une qui aie une plus grande identification mondiale avec une audience plus ou moins jeune. ».

Le film de 1986 avait comme acteur pour le premier rôle le français Christopher Lambert jouant ce guerrier des Highlands appelé Connor Macleod, et Sean Connery interprétant son mentor exotique. Macleod appartenait à une mystérieuse race d'homme qui était « pratiquement » immortels, et l'histoire faisait des allers-retours entre le XVIème siècle Ecossais et le New York d'aujourd'hui. Une série télévisée diffusa plus de 100 épisodes dans les années 90, et une mythologie entière fut articulée autour des personnages principaux, qui doivent se battre par delà les siècles jusqu'à ce qu'un seul survive. Les fans ont ainsi voyagé pour visiter les endroits principaux tels que Glenfinnan ou Eilean Donan Castle. Mais des suites plus récentes ont déçu même les fans les plus assidus.

Davis, toujours dans son rôle de producteur, a indiqué que le nouveau film renouera à l'histoire originale et se déroulera sur le sol écossais. Mais il y aura de nouveaux éléments aussi. « Nous ne pouvons pas faire un remake et faire exactement le même. » Déclara Davis en Californie. « Ça serait idiot. Il s'écartera de l'original. Il y aura de nouveaux aspects. Croyez-moi, ça sera une nouvelle histoire. ». La version originale, mélangeait la science fiction avec une action, aujourd'hui démodée. Davis a indiqué qu'ils développeraient également les aspects romantiques de l'histoire. « Les problèmes d'un immortel tombant amoureux d'une femme et sachant qu'elle va vieillir et mourir dans ses vos bras – tel est un des problèmes très romantiques à traiter. » Dit-il.

Art Marcum et Matt Holloway travaillent actuellement au manuscrit. Ce sont deux des quatre auteurs ayant participé à la reconversion de IronMan comme héros de comics en superheros international de série B avec un budget d'environ 250millions de £.

Connery et Lambert étaient tous deux d'importantes stars, mais les anciens épisodes comportaient des castings plus délicats. A demander si le nouveau film comporterait des noms connus, Davis répondit : « Vu que le budget sera de 50 millions de $, je dirais que c'est fort probable. ». Il n'a pas éliminé Ewan McGregor, Kevin McKidd ou James McAvoy, qui à 29 est juste un an plus vieux que Lambert quand il a tourné l'original. « Connery avait alors 54ans. McGregor est beaucoup plus jeune, mais il a déjà joué le rôle similaire de mentor dans les films de StarWars, et la nature des personnages et de leur immortalité rend les véritables âges non pertinents. ». Davis nous apprend également que « Nous espérerons filmer en mars de l'année prochaine. »

Le personnage de Macleod est supposé venir de Glenfinnan. Ce village des montagnes occidentales était un véritable lieu de pèlerinage pour des fans d'outre-mer. Mais Manja Gibson, directeur du Glenfinnan House Hotel, fait remarqué que : « Ils ne viennent plus vraiment pour Highlander mais plutôt pour Harry Potter maintenant. Peut-être s'il y avait une nouvelle chose ici ça pourraient les faire revenir comme tourner une partie du film ici. ». Manja parle des scènes des films d'Harry Potter qui comportent le viaduc célèbre de Glenfinnan, et amenant 80 à 100 visiteurs à l'hôtel par an.

Les nouvelles du remake ont été accueillies avec un optimisme prudent des fans. John Mosby, porte-parole du fan club officiel de Highlander, a déclaré : « Au mieux, Highlander est un soigneux équilibre cinématographique entre les combats d'épée et l'idée plus émotive de ce que l'immortalité vous coûterait réellement. C'est pourquoi Highlander a autant d'homme que de femme qui sont fans. ». Le film original et la série télévisée suivante ont très bien joué là-dessus. Si le nouveau film veut être un succès, alors il doit se rappeler de ces importants facteurs, et nécessairement revenir en Ecosse, sa maison spirituelle. « Il y a quelque chose au sujet du Highlander qui continue à faire revenir les gens. Ça serait bien de penser que le nouveau film pourrait continuer à faire ça. »
Revenir en haut Aller en bas
http://tessa1256.skyrock.com/
Pitchoune
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2062

MessageSujet: Re: Highlander : Remake   Mar 12 Juil - 15:58

Voilà quelques news sur le remake du film Highlander. Merci à Atalante de m'avoir donné le lien original (http://www.cc2k.us/index.php?option=com_content&task=view&id=1834), mais la traduction suivante a été réalisée par Capitainekirk sur 1592 (http://www.highlander1592.net/dossiers/dossiers.php?val=173_premia%A8re+critique+script+highlander+remake)


Voici une traduction d'un article paru tout récemment sur le site cc2k.us, à propos d'un premier jet du scénario du futur remake de Highlander !
Je me permet d'ajouter cependant que, bien que n'ayant pas lu le script moi-même, le point de vue du rédacteur de cet article est bien entendu subjectif (et, personnellement, ne me parait pas forcement d'une bonne foi exemplaire). A vous de vous faire votre opinion!



Dans cette critique REMPLIE DE SPOILERS, nous nous lamentons sur le script proposé pour relancer la franchise Highlander.

Highlander est un efficace film d'action/fantasy, sorti en 1986, racontant l'histoire de Conner MacLeod (Christophe Lambert), un Écossais né en l'an 1518 "dans le village de Glenfinnan, sur les rives du Loch Shiel", qui découvre brutalement qu'il fait partie d'un groupe d'Immortels qui évoluent en silence parmi nous à travers les siècles, menant de nombreuses vies secrètes jusqu'au jour du Gathering, où le peu qui subsisteront s'affronteront jusqu'au dernier, chacun espérant obtenir le Prix.
Bien que le film raconte une histoire complète et définitive - lors du climax, MacLeod affronte et tue l'avant-dernier Immortel, son grand ennemi le Kurgan (Clancy Brown), et conquiert le Prix - son succès réclamait une suite. Dès lors, malgré la difficulté de batir une franchise autour d'une histoire qui, intrinsèquement, ne pouvait être continuée, plusieurs séquelles et des séries TV furent développées, avec plus ou moins de succès. Mais puisque Hollywood a la mémoire d'un gamin de 12 ans atteint d'un déficit d'attention et la philosophie en matière de finance de Gordan Gekko [NDCapitaineKirk: le personnage de Michael Douglas dans le film Wall Street, un requin de la finance], il est temps de rénover la carrosserie de la franchise Highlander et de la faire repartir pour un tour - en d'autres termes, c'est l'heure du reboot!

Je dois admettre que ma première réaction en tant que geek fut de hurler: "Mais attendez! Pas besoin d'un remake de Highlander! C'est un super film!" Mais en y réfléchissant, et après lecture du script, il est évident que les producteurs veulent tellement rebâtir une nouvelle franchise, qui serait cette fois entièrement couronnée de succès, qu'un remake parait inévitable.
Essayer de poursuivre l'histoire autour du film original serait pour le moins problématique. On peut faire semblant que la fin n'est jamais arrivée, que ce n'était pas le Gathering et que MacLeod n'a pas remporté le Prix (c'est à peu près l'idée de départ de la série TV), ou alors on peut prendre la route la plus improbable, décider (entre autres bizarreries) que les Immortels sont en fait des extraterrestres de la planète Zeist, et là on aboutit à Highlander 2: Le Retour... Quoi qu'il en soit, l'autre gros problème est que tous les acteurs originaux ont bien vieilli maintenant, alors il faudrait trouver de nouveaux visages, à la fois jeunes et suffisamment "bankables" pour construire une nouvelle franchise autour d'eux.
Bien, maintenant que nous voilà réconciliés avec le fait qu'un remake VA arriver (et devrait même sortir en 2010, d'après IMDB), venons-en au fait. Que pouvons nous déduire du nouveau film, en se basant sur le script?

Hé bien, disons les choses comme ça: si le film original est Windows XP (ça fait un moment qu'il est sur le marché, il a quelques petits problèmes mais il reste quand même efficace et les gens en sont contents), alors le remake est Windows Vista. C'est une version remaniée et modernisée de ce qu'on connaît déjà, conçue surtout pour faire de l'argent, et bien que fondamentalement différente par bien des aspects, ces différences ne convainquent pas. C'est le genre de différences qui provoquent des grincements de dents, des insultes verbales et l'envie de changer de crémerie. Si la franchise Highlander va par là, je crois que j'irais voir autre chose au cinéma le jour de la sortie du film...

Qu'est-ce qui ne va pas? Hé bien, il y a un certain temps, quand j'ai écrit un papier comparant le scénario original d'Alien Resurrection par Joss Whedon au résultat final du film, j'ai fait des recherches et j'ai trouvé une citation de Whedon qui disait: "Ce n'était pas une question de tout refaire de façon différente, bien qu'ils aient changé la fin. C'était une question de tout refaire en moins bien." Je me suis souvenu de cette citation en lisant le script du remake de Highlander. Oui, ils ont changé des trucs, dont la fin, mais c'est grosso-modo la même histoire avec les personnages que l'ont connaît déjà. Et ce n'est pas tellement que les auteurs (Art Marcum & Matt Holloway) racontent une histoire différente, mais plutôt qu'ils racontent la même histoire en moins bien.

Prenons un exemple: dans le film original, il est sous-entendu, bien que jamais évoqué textuellement, que les Immortels vivent en respectant un certain code dont un des points importants est de n'utiliser qu'une arme blanche de leur choix lors des duels où ils s'affrontent. On n'a jamais vu un Immortel sortir un fusil à pompe ou un AK-47 et le décharger sur son adversaire, puis s'en approcher tranquillement pour le décapiter peinard.
Mais dans le remake l'utilisation d'armes à feu est non seulement tolérée, mais même bienvenue. A un certain moment, dans le scénario, alors que Ramirez (le mentor de Conner, Sean Connery dans l'original) apprend à son élève comment se battre, il lui dit qu'il devra toujours apprendre à maîtriser les armes de son temps, et utiliser tout ce qui est humainement possible pour prendre l'avantage. Du coup, plus tard, on retrouve MacLeod en mode sniper, armé d'un fusil de précision, tentant d'abattre le Kurgan par surprise, et depuis une distance respectable... Tout ça peut sembler pratique, voire logique même, mais inclure cet élément fait disparaître une partie du charme du film original.

Qui plus est, alors que la plupart des personnages principaux de l'original se retrouvent dans le remake à peu près inchangés, certains subissent des modifications en apparence mineures, mais suffisamment importantes pour les rendre moins intéressants qu'avant.

Prenez le Kurgan. Il n'est pas si différent d'Hannibal Lecter: tous deux sont à leur sommet lorsqu'ils demeurent mystérieux. Lorsque peu ou pas d'information n'est donnée pour expliquer POURQUOI ils sont aussi méchants. Vous vous souvenez d'Hannibal Rising? Non? C'est normal, personne ne l'a vu parce que c'était un navet. Je ne l'ai pas vu non plus, mais apparemment il révélait la façon dont le jeune Hannibal Lecter était devenu un serial killer. Quelque soit l'explication, je suis sur qu'elle n'était pas satisfaisante, aussi peu satisfaisante que la raison que George Lucas a trouvé, et pour laquelle Anakyn Skywalker s'est tourné vers le coté obscur dans l'Episode III.
Ainsi, dans le film original nous ne connaissions pas les motivations pour lesquelles le Kurgan était devenu mauvais, mis à part une courte remarque de Ramirez, comme quoi le Kurgan serait originaire d'une tribu barbare qui trouvait très amusant de jeter les enfants face à des chiens affamés, ou quelque chose comme ça. Cependant, dans le remake le Kurgan est affublé d'une colère inextinguible provenant d'un ressentiment et d'un sentiment de trahison vis-à-vis de son père, lequel aurait eu l'audace de le juger et de le condamner à mort pour quelque crime atroce qu'il aurait commis. Donc apparemment il est méchant et veut plonger le monde dans les ténèbres et le chaos parce qu'il est fâché avec son papa. Bof.
Venons-en à MacLeod.

Dans le premier film il est induit que MacLeod a vécu les 500 dernières années comme un combat, une romance, une quête... Bien que ce ne soit jamais clairement révélé, le public se retrouve avec l'impression qu'il a eu plusieurs grandes amours successives, et qu'il a affronté et battu de nombreux autres immortels, avant de connaître le Gathering et de prendre sa revanche sur le Kurgan. Sur son lit de mort, sa première femme Heather lui demande seulement de se souvenir d'elle en allumant une chandelle le jour de son anniversaire.
Mais dans le remake, MacLeod est un pacifiste. Heather passe son temps à contredire les enseignements de Ramirez en tentant de convaincre MacLeod de ne pas suivre le mode de vie violent des Immortels, l'implorant jusqu'à ses derniers instants de mener une vie paisible.
Lorsque nous le retrouvons dans le présent, à New York, plutôt qu'antiquaire MacLeod est devenu professeur dans un collège privé. Il est clairement dit qu'il a en partie choisi cette carrière à cause de la protection qu'elle lui offre. Puisqu'il enseigne dans une université Catholique, la majeure partie du campus est considérée comme "terre sacrée". Un autre point important du code commun a tous les Immortels est de ne jamais se battre sur une terre considérée comme sacrée par quelque religion que ce soit.
Qui plus est, MacLeod semble avoir vécu une vie quasi-monastique, refusant de s'autoriser à développer des sentiments envers une autre femme après la mort d'Heather. Le script va même jusqu'à lui faire lâcher son épée lors du combat final contre le Kurgan, pour tenter de raisonner ce dernier! Ce ne sont pas là les personnages qui rendaient le film original tellement fun! Ou, plus précisément, ce sont les mêmes personnages, mais moins biens. Comme des versions alternatives des originaux, qui font qu'on se demande ce qui est arrivé aux vrais...

Cela dit, je ne dis pas qu'il n'y a pas de nouvelles choses très cool dans ce scénario. Par exemple, ici, lorsqu'un Immortel en décapite un autre (la seule façon de le tuer pour de bon) et qu'il absorbe son Quickening (son essence/esprit), il récupère par la même une partie de ses connaissances, de ses souvenirs et de ses tics personnels. Ainsi, au début du film Macleod se retrouve face à un Immortel qui fait craquer les phalanges de sa main gauche. Après que MacLeod l'ait tué, on le voit faire la même chose. Le geek en moi trouve ça incroyablement cool, et bien que ce ne soit qu'un détail mineur (les geeks ADORENT les détails!), j'applaudis les auteurs pour ce genre de choses, petites ou grandes, qui contribuent à développer la mythologie de Highlander. Malheureusement, ces nouveautés sont rares, et trop de fidélité au matériau original.

Enfin, nous en arrivons à la nouvelle fin de ce remake (je vous avais prévenu qu'il y aurait des SPOILERS, vous vous souvenez?): elle ne me satisfait pas. Comme je l'ai dit au début de cet article, le premier film n'avait laissé aucune ouverture pour une suite. Il y avait un début, un milieu et une fin, et plus rien à raconter. Maintenant, si quelqu'un veut prendre cette mythologie et la développer en une franchise de plusieurs films, allons-y gaiement. C'est le genre de film que j'aimerais voir, pour peu que la narration tienne debout, et j'ai le regret de dire que ce n'est pas le cas ici.

Le problème est qu'au lieu de prendre l'histoire originale et de travailler autour afin de pouvoir la développer et la poursuivre dans des séquelles potentielles, les auteurs ont choisi de reprendre exactement la même trame et de simplement inclure un coup de théâtre à la fin, afin de laisser une porte ouverte à une suite.
C'est le moment du Gathering. En lieu et place des 3 ou 4 immortels survivants vus dans le premier film, nous en avons maintenant une bonne vingtaine. Afin de se conformer à un nouveau point de leur fameux code, ils doivent tous se réunir dans une même église avant que le Gathering ne commence "officiellement". Le Kurgan, étant toujours l'ignoble salopard que nous connaissons, décide de tirer avantage de cela d'un façon qui donne l'impression qu'il se contente d'exploiter effrontément une faille du règlement. Ca fait un peu penser à ce gosse avec lequel vous jouiez à Chat et qui changeait constamment les règles pour être sur de ne pas perdre. Le Kurgan, donc, menace l'aumônier du lieu et le force à dé-consacrer l'église où tous les Immortels sont rassemblés. Ils ne sont donc plus désormais sur une terre sacrée, ce qui laisse toute latitude au Kurgan pour commencer le massacre...

Mon problème est le suivant: je suis à peu près sur qu'un prêtre ne peut pas simplement souffler une bougie et demander à Dieu de bien vouloir libérer les lieux, soit "dé-sanctifier" une église. D'après ce que j'ai compris, même si les Immortels se trouvaient sur les ruines d'un ancien temple ayant servi pour une religion aujourd'hui éteinte, ils les respecteraient aussi comme terre sacrée. Je suppose que les scénaristes sont libres de changer les règles au fur et à mesure, mais ça me parait douteux.

De plus, après que MacLeod et le Kurgan aient "consommé" leur duel (lequel ne se déroule plus seulement sur le toit d'un immeuble mais dans les rues de New York, pour s'achever à Central Park), on a vraiment l'impression que Connor a encore gagné le Prix. Mais comme je vous l'ai dit, il est clair que ce remake est le point de départ d'une nouvelle franchise. Et je vous ai aussi dit que les auteurs nous servaient un coup de théâtre à la fin.

Voilà ce qui se passe.
MacLeod et son nouvel amour Brenda se retrouvent dans un pub à Édimbourg. Là, Macleod sent la présence d'un autre Immortel (ah oui, ils ont une espèce de radar ou de 6ème sens qui leur permet de sentir la présence d'autres Immortels dans les environs). Mais qui cela peut-il être? MacLeod a tué le dernier des Immortels survivants quand il a bousillé le Kurgan, non?
Et voila-t-y pas qu'arrive Juan Sanchez Villa-Lobos Ramirez en personne, complètement ivre, et qui se met à draguer une femme au bar!

Si ça ne vous parait pas bizarre, c'est peut-être parce que j'ai oublié de vous dire que, comme dans le film original, tout porte à croire que le Kurgan l'a un peu tué à mi-chemin de l'histoire, juste après qu'il ait fini d'entraîner Macleod...
Ce qui m'agace dans ce rebondissement, c'est qu'il est à peine moins stupide que la pirouette utilisée pour le ressusciter dans Highlander II. Et en plus il soulève bien des questions.

Lorsque MacLeod lui demande en gros: "Mais qu'est-ce qui s'est passé lors du Gathering?", Ramirez lui lance un regard du genre de celui qu'on lance à un enfant qui, à propos de l'existence du Père Noël, demande "Mais alors qui a mangé les cookies et bu le verre de lait?", et lui répond "Ce n'était que le commencement". Fin du film.
Mais attendez, si ce n'était pas le Gathering, comment Ramirez le sait-il? Pourquoi les autres croyaient ils que c'était bel et bien le vrai Gathering? Est-ce le Kurgan qui leur a joué un tour? Comment diable a-t-il fait? Et le Prix? MacLeod croyait l'avoir gagné. Ne devrait-il pas savoir s'il l'a remporté ou non? S'il ne l'a pas gagné, alors il devrait en être positivement certain et ne devrait pas être surpris de trouver d'autres Immortels. Enfin, pourquoi diantre Ramirez aurait-il fait croire à son ami qu'il était mort pendant 500 ans? Quel salaud! [NDCK: Perso j'entrevois une autre alternative...]

Je suppose qu'on ne le saura jamais. Je m'avancerais bien à dire que certaines de ces interrogations seront expliquées dans la suite qui ne manquera pas d'être produite, mais cela signifierait que les scénaristes opèrent avec un minimum d'intelligence. Et après avoir lu ce script, je n'en suis pas certain.
Revenir en haut Aller en bas
http://tessa1256.skyrock.com/
Pitchoune
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2062

MessageSujet: Re: Highlander : Remake   Mar 12 Juil - 16:00

Bon alors voilà des news sur le remake du film Highlander et son script en détails grâce à la traduction de Capitainekirk sur 1592 ( http://www.highlander1592.net/dossiers/dossiers.php?val=174_exclu+1592+nouveau+script+da%A9tails )


Vous ne l'ignorez plus désormais, le script préliminaire du prochain remake de Highlander, jusque là gardé top-secret (comme la plupart des projets Hollywoodiens) s'est mystérieusement retrouvé en l'espace de quelques jours entre les mains des responsables de plusieurs sites internet.
On ne sait pas à l'heure qu'il est s'il s'agit d'une véritable fuite ou bien d'une manœuvre volontaire des auteurs afin de recueillir l'avis des fans (une théorie minoritaire et très improbable, bien que possible), mais le producteur Peter Davis s'est empressé de communiquer sur le fait qu'il ne s'agissait là que d'un premier jet, sujet à remaniements d'ici le début du tournage, et qu'il ne fallait pas en tirer de jugement définitif. Quoi qu'il en soit, grâce à quelques contacts plus ou moins bien placés votre serviteur a réussi à se procurer lui aussi un exemplaire dudit scénario!

C'est donc avec une certaine émotion que j'ai lu ce script qui, bien qu'imparfait, m'a néanmoins laissé un sentiment globalement positif. Me voilà donc sur le point de vous livrer mes impressions, et c'est à ce stade que je me dois de vous avertir: cet article est bourré de SPOILERS! Si vous ne souhaitez rien savoir, ne lisez pas plus loin!!! Vous voilà prévenus.



****

L'histoire commence en Écosse en l'an de grâce 1503. Le Clan MacLeod est sur le pied de guerre, et s'apprête à partir pour venger 2 d'entre eux, réduits à l'état de hamburgers par leurs ennemis les Macdonalds (désolé, pas pu m'empêcher!). Jusqu'ici, pas de surprise (enfin, si ce n'est que notre héros est maintenant né une bonne quarantaine d'années plus tôt que dans l'original, mais c'est sans grande conséquence).

Le vrai premier changement notable, c'est que Connor et Heather sont déjà mariés lorsque le film commence ! La belle est d'ailleurs décrite comme une femme un peu à part, un peu sauvage, extrêmement indépendante et résolument moderne, trop sans doute car cela lui vaut une certaine méfiance de la part des villageois.

Les Macleods partent donc en expédition punitive, mais ne trouvent en arrivant que ruines et désolation: le village des Macdonalds a été saccagé (non, ce n'est pas José Bové qui a fait le coup! ...Hem. Promis, j'arrête avec ça), et les corps sans vie s'amoncèlent. Seul survivant, un homme hagard, vêtu de curieuse façon. Nos preux Écossais ne s'en méfient pas, mais bien mal leur en prend car lorsque l'étranger s'avise de la présence de Connor (grâce au fameux "buzz" des Immies), il reprend conscience et va déchaîner une rage meurtrière sur les Macleods. Vous l'aurez compris, il s'agit du Kurgan!

L'histoire se poursuit plus ou moins de la même manière que dans le film original, et tandis que l'on ramène la dépouille de Connor à son village, il est prévu que s'élève une voix-off narrant ces mots que nous connaissons si bien: "From the dawn of time we came, moving silently down through the centuries..."

C'est l'occasion de la première transition. Nous sommes maintenant dans le New York moderne, plus précisément dans une université Catholique. Là, devant un parterre d'étudiants (et surtout d'étudiantes énamourées), le professeur Russel Nash (décrit d'une manière qui rappelle furieusement le Docteur Jones des Aventuriers de L'Arche Perdue) donne un cours d'histoire magistral, auquel assiste dans un coin un inconnu. Cet inconnu ne le restera pas longtemps puisqu'on apprend très vite, grâce à de savants flash-backs (hé oui, soyez rassurés, les flash-backs sont de retour, et ils sont nombreux!), que Connor et lui ont eu maille à partir durant les guerres Napoléoniennes...

Bien sur, il s'agit là de Fasil (ou plutôt de son remplaçant, puisqu'il est rebaptisé Guy Lautrec), et l'affrontement qui suivra servira à introduire auprès du public non-fan le concept des duels et du Quickening. (On notera d'ailleurs au passage un petit clin d'œil au film original, puisqu'un des flash-backs nous montre notre héros, vêtu d'un imper et de tennis blanches, s'avançant dans un parking sous-terrain pour y cacher une épée... Sweet!)

C'est aussi l'occasion de constater que le fameux katana, véritable "trademark" de la franchise jusqu'ici, a disparu. Au cours de cette histoire, Mac utilisera de nombreuses armes de toutes origines (Nimcha Africain, épée dite "de diplomate", rapière, Claymore...), mais le katana demeurera l'arme de Ramirez exclusivement...

Très vite il apparaît évident que les auteurs ont souhaité apporter quelques petites modifications dans le fonctionnement de l'Immortalité : Connor est blessé lors de son duel, et doit aller se "faire recoudre" chez un ami Immortel (en l'occurrence Julian, une version plus... "jet-set" de Kastagir, sans doute) s'il ne veut pas se vider de son sang. On découvre alors que son corps ne ressemble pas vraiment à celui de quelqu'un ayant passé sa vie dans une salle de classe: il est couvert de cicatrices plus ou moins anciennes, la plus impressionnante étant celle de sa "première mort"...

Au fil du récit on est gratifiés de plusieurs twists amusants, par exemple c'est Brenda qui désormais est propriétaire d'un magasin d'antiquités. Connor y découvre un objet ayant appartenu à Heather et tente de l'acquérir, éveillant l'intérêt de la jolie antiquaire. Globalement, je trouve que leur liaison est décrite d'une manière plus crédible que dans le premier film.

Flash-back:
Nous revoilà en Écosse, quelques années après que Connor ait été chassé de son village comme hérétique. Lui et Heather, qui a quitté les siens pour le rejoindre à Édimbourg, vont rencontrer presque par hasard le cher vieux coq Espagnol, j'ai nommé Ramirez en personne. Le personnage n'est guère différent de son alter ego incarné par Sean Connery, si ce n'est qu'il semble plus désabusé, fatigué par ses années d'errance, et le poids de ses deuils passés (surtout celui de Shakiko) lui devient de plus en plus difficile à supporter (il faut dire qu'il a quand même 4600 ans et des poussières, le bougre!). Bien que tout aussi flamboyant que dans l'original, il est aussi plus complexe et tragique.
Il va bien sur apprendre tout ce qu'il sait à son nouvel élève, mais le Kurgan rode, qui ne tardera pas à retrouver leur trace...

Retour au présent.
Alors que les enquêteurs s'interrogent sur la découverte du corps sans tête de Lautrec, un certain Victor Kruger sort de prison après avoir purgé une longue peine. Et là, c'est le drame! Cherchant à se venger de Connor, lequel l'a traqué pendant de nombreuses années avant de perdre sa trace (clin d'œil à "Search For Vengeance"?), il va s'acharner à le retrouver, quitte à accumuler les cadavres dans son sillage...

Ce nouveau Kurgan n'est plus une simple brute, et même s'il demeure un barbare sans scrupules il fait marcher sa tête (même si ce qui en sort n'est pas joli-joli...), ce qui le rend encore plus effrayant à mon sens. On lui a aussi apporté un coté désinvolte assez intéressant. On apprend par ailleurs que sa première mort lui fut infligée par son propre père en 256, suite à une série de crimes violents qu'il aurait perpétrés (tout petit, le Kurgan était déjà méchant !). Et après sa résurrection sa vengeance fut bien sur des plus sanglante...

Connor, apprenant que l'affreux Mr K. est sur sa piste, décide de prendre des mesures exceptionnelles: son adversaire se moquant des règles, il l'attendra avec un fusil! Mais le Kurgan le prend à contre-pied en prenant Brenda en otage au beau milieu du Metropolitan Museum - où il est venu récupérer son épée, un sabre shashka exposé dans la salle des armes anciennes.

S'ensuit un affrontement dantesque entre les 2 immortels, pris au piège par les systèmes de sécurité, et se battant à l'aide de tout ce qui leur tombe sous la main (épées, boucliers, poignards, masses d'armes, arcs et flèches, etc...). Si la scène est tournée de la façon décrite, elle promet d'être très, très spectaculaire. Connor sauve la vie de Brenda et s'enfuit avec elle alors qu'arrivent plusieurs autres immortels, littéralement sortis de nulle-part... (c'est d'ailleurs pour moi l'un des seuls gros défauts du script. On ne comprend pas d'où ils sortent, ni leur motivation... A retravailler). Mais, alors que le couple semble tiré d'affaire, surgit (encore!) une autre immortelle qui pousse notre héros sous un camion! Dans son agonie, Mac revoit les derniers instants de sa bien aimée Heather, mourrant de la peste, le priant de ne pas la pleurer trop longtemps et de refaire sa vie...

La nouvelle de cet affrontement public fait bien sur la une de toutes les chaînes d'infos et, aux quatre coins du monde, des immortels de toutes sortes se retrouvent persuadés qu'il s'agit là d'un signe avant-coureur du Gathering, "le temps où tous convergeront vers un pays lointain pour l'ultime combat"...

Au même instant, à l'hôpital où on l'a transporté, Russel Nash est déclaré mort... Mais alors que Brenda quitte les lieux, elle découvre avec stupeur que le mort ne l'est pas tant que ça, puisqu'il se trouve dans sa voiture et la prie de le ramener chez lui ! La disparition du cadavre de Nash ne passe évidemment pas inaperçue, et un faisceau d'indices mène la police à le suspecter de toutes ces décapitations...

Pendant ce temps, après une course poursuite infernale sur l'autoroute avec le Kurgan, Connor et Brenda ont réussi a semer leur ennemi et se réfugient dans le loft de Mac, où celui-ci entreprend de tout expliquer à la jeune femme... Au matin, celle-ci a disparu. Pas facile à digérer, faut dire...

MacLeod tente alors de noyer son désarroi lors d'une très jolie scène où il trinque avec Julian, assis sur le bord du toit d'un gratte-ciel, le soleil couchant leur rappelant d'autres de leurs libations, au sommet de la tour Eiffel en construction, au bord de la mer Égée ou sur une plage de Bangkok... Ils ne le savent pas encore mais leur très longue amitié est sur le point d'être brisée...

Plus tard, alors que Connor s'apprête à partir au combat (en emportant sa vieille claymore cachée sous son pardessus - ça doit dépasser un peu, non?), Brenda réapparaît. Le couple se laisse aller à révéler leurs sentiments, mais ils sont soudain interrompus lorsque surgit la police qui embarque notre homme manu-militari...

Un peu plus tard, à Trinity Church, l'église la plus ancienne de New York, se trouvent réunis tous les immortels que nous avons pu découvrir depuis le début de l'histoire. Le lieu étant sacré, tous ont déposé leurs armes à la porte. Le Kurgan fait une entrée extravagante, fait mine de suivre les règles et dépose lui aussi son attirail. Tous attendent MacLeod pour commencer la cérémonie... Mais celui-ci est derrière les barreaux ! Et soudain, coup de théâtre ! A la surprise générale le Cardinal qui devait présider la cérémonie (dont l'organisation, le fonctionnement et le but final sont un peu nébuleux, admettons-le) se met en fait à accomplir le rite de déconsécration ! Il s'avère que, plus tôt, le Kurgan l'avait kidnappé et menacé pour obtenir de lui que le lieu du Gathering ne soit plus terre sacrée! La suite vous la devinez aisément, et le massacre est ponctué par un Quickening proprement explosif.

Au même instant, Connor, conscient quelque chose est en train de tourner horriblement mal, imagine un stratagème qui lui permet de s'évader...

Seuls deux Immortels demeurent encore en vie. L'ultime combat est imminent. Irrésistiblement, Connor et le Kurgan convergent l'un vers l'autre. Ils se rejoignent dans une station de métro, et le duel commence. Brutal, d'une violence extrême, il se poursuit dans la rue, sous les yeux effarés des passants, et s'achève au château de Belvedere, à Central Park, où des 2 guerriers, en sang, épuisés, il ne peut rester qu'un... Là encore, si on se conforme à la description des auteurs, ce duel serait à coup sur le plus intense et le plus spectaculaire de toute la saga.

Quelques temps plus tard, MacLeod, désormais recherché pour meurtres, est de retour sur la terre qui l'a vu naître. En compagnie de Brenda, il savoure une certaine paix retrouvée (enfin, si l'on peut dire puisqu'il est quand même fugitif!) dans un pub d'Édimbourg, lorsque... Le buzz se fait ressentir. Pas normal, se dit-il, puisqu'il est censé être "The Only One" ! C'est alors qu'entre en scène nul autre que Juan Sanchez Villa Lobos Ramirez! (la symétrie avec sa première apparition est assez sympathique, by the way). Entre choc et colère, Mac réclame une explication, et le vieux coq se contente de lui avouer que son duel avec le Kurgan, plus de 500 ans plus tôt, les avait mené jusqu'à un cimetière - une terre sacrée! Il en avait profité pour détaler...

Quant au Gathering, il reste encore à venir, car tous les immies s'étant réunis à New York se sont trompés et il en reste encore bien d'autres en vie de par le monde !

Cette fin pose bien sur quelques problèmes... Okay, beaucoup de problèmes. On peut imaginer que Ramirez, se rendant compte qu'il n'était pas capable physiquement de battre le Kurgan, a manipulé Connor afin qu'il l'affronte avec comme motivation de venger son mentor (en effet, il est dit que Mac avait découvert un cadavre sans tête portant les vêtement de son maître, mais ça ne devait être qu'une ruse...) Quoi qu'il en soit, le personnage n'en sort pas grandi. Cela dit (mais bien sur ça n'engage que moi), si d'aventure ce scénario était finalement utilisé comme base pour le tournage, et pour peu que la réalisation tienne la route, hé bien je crois que ce ne serait pas si mal. Pas parfait, mais pas mal - et en tous cas mille fois supérieur à The Source (ce qui n'est pas difficile, vous me direz ! ) Et comme il semble que des réécritures soient en cours, il n'est pas encore temps d'être négatif !
Revenir en haut Aller en bas
http://tessa1256.skyrock.com/
Pitchoune
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2062

MessageSujet: Re: Highlander : Remake   Mar 23 Aoû - 16:00

Highlander : Le film perd son réalisateur

Source : Movieweb (Merci à Manu de la mail liste HL pour le lien) http://www.unificationfrance.com/spip.php?article15950

Après 2 succès retentissants coup sur coup avec Fast & Furious 4 et Fast & Furious 5, Justin Lin a le vent en poupe. Avec de gros projets comme Fast & Furious 6 et Terminator 5 qui avancent très vite, le réalisateur a du abandonner le remake d’Highlander pour Summit Entertainment.

Le réalisateur était rattaché au projet depuis septembre 2009 mais le studio qui voulait avancer vite avec le projet a forcé le réalisateur a abandonner pour des raisons de calendrier. Il en restera toutefois producteur exécutif.

Summit Entertainment cherche donc de toute urgence un réalisateur de remplacement, faisant de ce remake une priorité du studio. Ils cherchent désespérément à combler le vide qui sera laissé par la sage Twilight se terminant avec le second volet de Twilight - Chapitre 4 Révélation.

Fast & Furious 6 sortira en mai 2013 avec Paul Walker, Vin Diesel. Terminator 5 est en développement avec Arnold Schwarzenegger. Highlander devrait sortir en 2012.
Revenir en haut Aller en bas
http://tessa1256.skyrock.com/
Atalante
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2761

MessageSujet: Re: Highlander : Remake   Mar 23 Aoû - 21:18

Remake or not remake.... ?

Et on repart à zéro ! Après le réalisateur, il va falloir trouver les acteurs. Une sortie en 2012 ? Quelqu'un croit aux miracles . Wink

_______________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Némésis
Pré immortel(le)
Pré immortel(le)
avatar

Messages : 520

MessageSujet: Re: Highlander : Remake   Ven 16 Sep - 12:59

Il y a du nouveau pour le Remake !! Un nouveau réalisateur : Juan Carlos Fresnadillo.
http://www.excessif.com/cinema/actu-cinema/news/highlander-le-remake-et-le-realisateur-est-6686954-760.html
Il a déjà fait "28 semaines plus tard" et prépare le remake de The Crow.
Revenir en haut Aller en bas
Pitchoune
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2062

MessageSujet: Re: Highlander : Remake   Sam 17 Sep - 16:19

Bon, je fais un copier/coller du lien de Némi (si jamais le lien ne marche plus...) :

Highlander le remake : et le réalisateur est...

Après un chef d'œuvre et quatre suites pas franchement réjouissantes, le remake d'Highlander se dote d'un bon réalisateur.


Highlander a suivi le cheminement normal d'une franchise « facile » : un film mythique au départ, et des suites dont la qualité et l'intérêt sont décroissants. A tel point que le dernier en date, Highlander La Source, pourrait presque une parodie. Pourquoi un déclin si frappant alors que d'autres franchises arrivent à maintenir une certaine qualité au fil des épisodes (Alien, Rocky) ? Tout simplement parce que de la même manière qu'un navire a besoin d'un capitaine, un projet cinématographique d'envergure doit absolument avoir un artiste. A savoir, un réalisateur dont les idées créatives prévalent sur les intérêts mercantiles.

Il n'est pas interdit de penser qu'Highlander pourrait redevenir un bon élève puisqu'un réalisateur très talentueux a accepté de se charger du remake selon Deadline : Juan Carlos Fresnadillo. Oui, le même qui avait brillamment succédé à Danny Boyle pour 28 semaines plus tard, livrant un film d'horreur puissant qui surpasse son ainé. Reste à savoir dans quels délais il prévoit de s'atteler à ce film, puisqu'il est en pleine promotion de son bébé Intruders, bientôt dans nos salles, et qu'il est également rattaché au remake de The Crow.
Revenir en haut Aller en bas
http://tessa1256.skyrock.com/
Atalante
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2761

MessageSujet: Re: Highlander : Remake   Sam 24 Sep - 15:10

A cette allure, ce nouveau réalisateur sera en maison de retraite avant qu'il ne commence le remake.... à moins qu'il ne soit immortel lui aussi Wink

_______________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Impératrice
Impératrice
avatar

Messages : 2905

MessageSujet: Re: Highlander : Remake   Sam 24 Sep - 15:28

Pitchoune a écrit:
Il n'est pas interdit de penser qu'Highlander pourrait redevenir un bon élève puisqu'un réalisateur très talentueux a accepté de se charger du remake selon Deadline : Juan Carlos Fresnadillo. Oui, le même qui avait brillamment succédé à Danny Boyle pour 28 semaines plus tard, livrant un film d'horreur puissant qui surpasse son ainé.
Il a effectivement bien pris la suite et réalisé un bon film, mais le film d'horreur qu'était 28 jours plus tard est surtout devenu un film d'action a effet spéciaux dans 28 semaines. Passé ce détail qui est dû au fait que le second opus ne m'a pas du tout plus, je reconnais qu'il est très bien filmé, avec de bonnes idées de cadrages, et une musique qui tiens la route. J'espère qu'il progressera dans sa façon de mener les sentiments qui, dans 28 semaines, sont totalement inexploités.
Revenir en haut Aller en bas
Mr PyF
Saint Michel
Saint Michel
avatar

Messages : 757

MessageSujet: Re: Highlander : Remake   Jeu 29 Sep - 5:00

Cela semble plutôt une bonne nouvelle, même s'il semble qu'aux noms des différents réalisateurs annoncés les uns à la suite des autres, les producteurs misent plus sur la mise en image de l'action que sur le fond de l'histoire
Revenir en haut Aller en bas
Cixi
Impératrice
Impératrice
avatar

Messages : 2905

MessageSujet: Re: Highlander : Remake   Mer 4 Avr - 0:23

Revenir en haut Aller en bas
Némésis
Pré immortel(le)
Pré immortel(le)
avatar

Messages : 520

MessageSujet: Re: Highlander : Remake   Lun 21 Mai - 10:30

Apparemment Connor serait joué par Ryan Renolds... je suis un peu dubitative j'avoue.

http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Ryan-Reynolds-heros-du-reboot-d-Highlander-3367698

D'ailleurs quand ils parlent de la "série rigolote" wtf ?? Shocked il y a des épis très marrants mais dans l'ensemble c'est pas la plus comique des séries !
Revenir en haut Aller en bas
Atalante
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2761

MessageSujet: Re: Highlander : Remake   Lun 21 Mai - 12:49

Remake or not remake, that is the question....

Je viens de retouver la trace d'un des acteurs précédemment pressenti pour le rôle :



Ou ce qu'il en reste....


_______________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Capitaine
guetteurs de Méthos
guetteurs de Méthos
avatar

Messages : 263

MessageSujet: Re: Highlander : Remake   Lun 21 Mai - 17:17

Atalante a écrit:
Remake or not remake, that is the question....

Je viens de retouver la trace d'un des acteurs précédemment pressenti pour le rôle :



Ou ce qu'il en reste....

Il a mauvaise mine, Kevin McKidd! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Pitchoune
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2062

MessageSujet: Re: Highlander : Remake   Mer 23 Mai - 14:50

Idem pour la série rigolote, il y a quand même plus rigolo que HL.
Et sinon, Adrian Paul il est vraiment parti à cause de son salaire? Je croyais que c'était une question de désaccord sur l'évolution de son personnage.
Revenir en haut Aller en bas
http://tessa1256.skyrock.com/
Némésis
Pré immortel(le)
Pré immortel(le)
avatar

Messages : 520

MessageSujet: Re: Highlander : Remake   Mer 23 Mai - 20:48

Je pensais aussi... tu as lu où qu'il était parti pour une question de salaire ? Faut se méfier, ce n'est pas rare que les articles du net raconte n'importe quoi ! Mad
Revenir en haut Aller en bas
Atalante
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2761

MessageSujet: Re: Highlander : Remake   Jeu 24 Mai - 13:58

Citation :
Je pensais aussi... tu as lu où qu'il était parti pour une question de salaire ? Faut se méfier, ce n'est pas rare que les articles du net raconte n'importe quoi !
Il y sans doute de multiples facteurs. On saura jamais....

_______________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Pitchoune
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2062

MessageSujet: Re: Highlander : Remake   Jeu 24 Mai - 20:10

Heu... En fait je disais ça par rapport à l'adjectif d'Adrian Paul dans l'article qui le qualifiait d'impayable. Mais de mémoire je dirais que sur 1592 ils parlaient plus d'une histoire de désaccord entre lui et la prod sur l'évolution de son personnage.
Revenir en haut Aller en bas
http://tessa1256.skyrock.com/
Capitaine
guetteurs de Méthos
guetteurs de Méthos
avatar

Messages : 263

MessageSujet: Re: Highlander : Remake   Jeu 24 Mai - 23:27

Impayable dans le sens "trop marrant", donc... Hé oui, ce n'est pas le premier critique que je vois dire qu'il trouve le jeu d'acteur d'Adrian involontairement drôle! scratch
Revenir en haut Aller en bas
Némésis
Pré immortel(le)
Pré immortel(le)
avatar

Messages : 520

MessageSujet: Re: Highlander : Remake   Ven 25 Mai - 10:33

Oui moi aussi j'ai la sensation qu' "impayable" a le sens figuré que propose le Capitaine.... (unique et bizarre en même temps en qque sorte ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Pitchoune
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2062

MessageSujet: Re: Highlander : Remake   Sam 20 Juil - 15:05

Highlander : Malédiction écossaise ? Le film perd de nouveau son réalisateur


Un peu plus d’un an après avoir signé pour le projet, le réalisateur Juan Carlos Fresnadillo (28 semaines plus tard, Intruders) quitte le projet de reboot de Summit Entertainment. Alors que la séparation, due à des différences créatives, se soit faite à l’amiable, il semble que Ryan Reynolds (Green Lantern) reste attaché au projet pour incarner le rôle principal (tenu par Christophe Lambert).

Dans Highlander, après des siècles à combattre ses semblables, Connor McLeod, immortel écossais fine lame, doit affronter le dernier de son espèce, un meurtrier brutal barbare, qui convoite la récompense suprême, "Le Prix".

Ecrit par Art Marcum et Matt Holloway, Highlander sera produit par Neal H. Mortiz, Peter Davis, Enrique Lopez Lavigne et Belen Atienza. Quant à Rui Costa Reis et Eliad Josephson, ils assureront la production exécutive avec Justin Lin.


Source : Le 3 décembre 2012
http://www.unificationfrance.com/?24162-Highlander-Malediction-ecossaise


Dernière édition par Pitchoune le Sam 20 Juil - 15:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://tessa1256.skyrock.com/
Pitchoune
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2062

MessageSujet: Re: Highlander : Remake   Sam 20 Juil - 15:08

Highlander : S’il ne doit en rester qu’un, ce ne sera pas lui


"The Wrap" rapporte que Ryan Reynolds venait de laisser tomber le rôle principal du reboot de Highlander pour Summit Entertainment, film en développement depuis bien longtemps et produit par Neal Moritz et Peter Davis, faisant ainsi suite au départ de Juan Carlos Fresnadillo (28 jours plus tard) en novembre dernier.

Même si Summit est à la recherche du remplaçant de Fresnadillo, qui avait développé le film depuis plus d’un an avant de partir, c’est peut-être le manque de réalisateur qui a poussé l’acteur à partir à son tour. Reynolds devait jouer Connor MacLeod, un immortel Ecossais qui était forcé de se battre contre le Kurgan, un barbare bestial pour remporter le "prix", être enfin le dernier immortel.


Source : le 18 juin 2013
http://www.unificationfrance.com/?27582-Highlander-S-il-ne-doit-en-rester
Revenir en haut Aller en bas
http://tessa1256.skyrock.com/
Cixi
Impératrice
Impératrice
avatar

Messages : 2905

MessageSujet: Re: Highlander : Remake   Lun 12 Aoû - 14:02

De toute façon, l'original est parfait.

On a pas besoin de remake Smile
Revenir en haut Aller en bas
Pitchoune
garde rapprochée de Methos
garde rapprochée de Methos
avatar

Messages : 2062

MessageSujet: Re: Highlander : Remake   Sam 16 Nov - 20:51

Petite vidéo d'une interview de Christophe Lambert au sujet du remake. En gros il dit, qu'il ne faut pas refaire le même film, mais réinventer HL, et trouver les nouveaux "Queen" d'aujourd'hui sinon ça ne pourra pas marcher. Quant-à son éventuelle participation, il n'a pas l'air franchement motivé, mais ne ferme pas les portes pour une apparition.

Revenir en haut Aller en bas
http://tessa1256.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Highlander : Remake   

Revenir en haut Aller en bas
 
Highlander : Remake
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» HIGHLANDER , le remake
» Highlander : Saison 1 BR
» Le Prisonnier : Remake 2009
» Le choc des titans le remake
» Kanon remake (ou 2006)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Faux Rhum de Methos :: Immortels :: HighlanderWorld :: les films-
Sauter vers: