Le Faux Rhum de Methos


 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mar adentro - Alejandro Amenabar

Aller en bas 
AuteurMessage
Cixi
Impératrice
Impératrice
avatar

Messages : 2905

MessageSujet: Mar adentro - Alejandro Amenabar   Sam 9 Oct - 14:16

Mar adentro



FICHE TECHNIQUE :

Origine du film : espagnol
Réalisateur : Alejandro Amenábar
Acteurs : Javier Bardem, Belén Rueda, Lola Dueñas…
Genre : Drame
Durée : 02h05min
Année de production : 2003




SYNOPSIS :

A la suite d'un accident dont il a été victime dans sa jeunesse, Ramón ne peut plus bouger que la tête. "Enfermé dans son corps", il vit depuis presque trente ans prostré dans un lit. Sa seule ouverture sur le monde est la fenêtre de sa chambre à travers laquelle il "voyage" jusqu'à la mer toute proche ; cette mer qui lui a tant donné et tout repris.
Pourtant très entouré par sa famille, Ramón n'a plus qu'un seul désir : pouvoir décider de sa propre mort et terminer sa vie dans la dignité...




Histoire d'un titre

Le titre Mar adentro est tiré du poème du même nom écrit par Ramon Sampedro, et dont la traduction littérale en français est "Au loin, au plus profond".

Primé à Venise, aux Golden Globes et candidat à l'Oscar

Mar adentro a reçu deux récompenses lors de la 61e Mostra de Venise : le Lion d'Argent - Grand Prix du Jury ainsi que la Coupe Volpi de la meilleure interprétation masculine pour Javier Bardem. Il a également reçu deux récompenses aux Prix du cinéma européen 2004 : Meilleur réalisateur et meilleur acteur. Nommé quinze fois aux Goya (la grand-messe du cinéma espagnole), le long-métrage a en outre été choisi par l'Académie Cinématographique Espagnole pour représenter l'Espagne dans la catégorie Meilleur film étranger des Oscars 2005. Le 16 janvier 2005, le film remporte le Golden Globe du Meilleur film étranger.


MA CRITIQUE :

J'ai adoré les passages de rêves, les musiques sont sublimes, les acteurs sont tous juste… ce film est d'une simplicité et avec des dialogues bien choisit. Je ne me suis pas ennuyée, au contraire, j'ai même pris plaisir à revenir sur certaines scènes après l'avoir vu. Les personnages sont tous bien définit et leur opinions sont bien montrées et sans en faire des tonnes, et pour un film qui parle d'un sujet si grave, on y voit surtout la volonté implacable d'un homme et les sentiments des personnes qui l'entoure. Dire que tout cela n'est dû qu'à un moment d'inattention, un accident.


Avec le temps, on apprend à pleurer avec le sourire



On m'a prévenu, regarder l'histoire d'un homme qui veut mourir n'est pas une bonne idée quand on n'a pas le moral soi même…

Moi, j'y ai retrouvé un petit goût de bonheur de vivre dans quelques scènes. Je fût très touchée par son voyage en voiture, pendant lequel il prend le temps de regarder les gens vivre, des chiens copuler, des éoliennes tourner… Mais il est vrai que les moments d'espoir du film sont ceux où lui a l'espoir de mourir enfin.

Pourtant autour de lui, cet homme reçoit tellement d'amour, mais il se sent prisonnier.
Spoiler:
 

Julia a une maladie dégénérative, on ne s'apitoie pas sur elle. On sait ce qui l'unie à Ramon par des petits gestes de tous les jours, et au fil du film on ressent son mal être sans passer par des scènes à cet intention mais au contraire avec des petits détails de tous les jours. Et à un moment tout bascule,
Spoiler:
 

Mais ce film n'a pas de partit pris, il nous montre aussi un prêtre qui malgré l'handicap décide de vivre pleinement.
Spoiler:
 

Celle qui m'aimera vraiment sera celle qui m'aidera à mourir.



Merci de me l'avoir conseillé Fanche.
Revenir en haut Aller en bas
 
Mar adentro - Alejandro Amenabar
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Faux Rhum de Methos :: Squattage de Péniche :: Critiques Ciné-
Sauter vers: